Ce matin, les féministes libèrent Jeanne d’Arc

Bensaid-Daniel-Jeanne-De-Guerre-Lasse-Livre-835529014_ML
Paris, le 19/05/2014

Communiqué de presse

Libérons Jeanne d’Arc mardi 20 mai à Paris !
Au cours d’une cérémonie festive et burlesque avec moines et sorcières, des femmes et des hommes de la liste « Féministes pour une Europe Solidaire » vont libérer symboliquement Jeanne la Lorraine des griffes des conservateurs et des extrémistes qui la célèbrent aujourd’hui alors qu’ils l’auraient brûlée hier !

Ce sera l’occasion de leur rappeler que Jeanne la guerrière a été jugée par l’Église lors d’un procès conduit par l’évêque de Beauvais, Pierre Cauchon, qui mobilisa plus de cent témoins à charge : chanoines, docteurs, abbés et délégués de l’université de Paris.

Les pourfendeurs de la « théorie du genre » ont-ils oublié que le chef d’accusation principal sur lequel devait se prononcer le tribunal de l’Inquisition était que Jeanne portait des vêtements d’homme ?

Dans un premier temps, Jeanne s’est soumise, elle a accepté de s’habiller en femme, et a été épargnée. Mais après une tentative de viol, elle a repris ses habits d’homme. C’est alors que, considérée comme « relapse » (retombée dans ses erreurs passées), elle a été condamnée à être brûlée vive.

Le 30 mai 1431, elle a péri dans les flammes comme sorcière.
Comme elle, aux XVIe et XVIIe siècles, des dizaines de milliers de femmes ont été brûlées sous l’accusation de sorcellerie, partout en Europe par la volonté de l’Église.

Ultime injure : la récupération de Jeanne par les notables et les extrémistes !

D’abord, ils en ont fait une sainte. L’Église voulait ainsi faire oublier son immense responsabilité dans la persécution des femmes en Europe. Ensuite, les mouvements conservateurs se sont appropriés son image. Enfin, les tenants d’un retour à une France catholique éternelle s’en sont emparés, alors que Jeanne avait refusé de se soumettre aux institutions religieuses.

Aujourd’hui, nous affirmons que Jeanne, la rebelle, la guerrière, serait à nos côtés, dans une France laïque et pour une Europe solidaire.

———-
Contact presse : Marie Cervetti – 06 77 66 26 13 – feministeseuropeennes@gmail.com
———-
Retrouvez les Féministes pour une Europe Solidaire :
Site internet : http://feministespouruneeuropesolidaire.eu
Twitter : https://twitter.com/feministeeurope
Facebook : https://www.facebook.com/pages/F%C3%A9ministes-Pour-une-Europe-Solidaire-FPES/814381371925343

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.