Droits d’asile pour les Palestiniens bloqués en Tunisie!

tunisie directinfo
Communiqué CRLDHT 21 mai 2014

Droit d’asile pour les Palestiniens bloqués a Tunis !

Depuis quelques jours, les autorités tunisiennes détiennent, il n’ ya pas d’autres mots, une trentaine de réfugiés palestiniens dont trois enfants de moins de 10 ans et une vieille dame, bloqués à l’Aéroport international de Tunis-Carthage. La Tunisie leur refuse tout bonnement le visa d’entrée en Tunisie, en attendant le retour au calme en Lybie, la destination initiale de leur voyage.
Sourdes aux demandes de nombreuses associations qui veulent les visiter, les autorités menacent de les refouler au Liban, faisant fi des dangers que cela comporte pour leur propre vie, et leur refusent un droit d’asile pourtant prévu par l’article 25 de la Constitution tunisienne entrée en vigueur au début de cette année 2014.
Le CRDHT :
Tient à rappeler au gouvernement tunisien qu’il est signataire de conventions internationales qui protègent les droits des réfugiés ; à lui signaler que leur refoulement au Liban exposera ces réfugiés à de graves dangers.
Appelle toutes les composantes de la société civile en Tunisie et dans le monde à soutenir les Palestiniens détenus à l’aéroport tunisien et à se mobiliser pour défendre ce droit fondamental qu’est le droit d’asile.
————————————————–
اللجنة من اجل احترام الحريات وحقوق الإنسان في تونس

اللجنة من اجل احترام الحريات وحقوق الإنسان في تونس

تونس – 21 ماي 2014

من اجل منح حق اللجوء للفلسطينيين المحتجزين في تونس

تحتجز السلطات التونسية ، منذ أيام ، ثلاثين لاجئا فلسطينيا ، من بينهم 3 أطفال دون سن العاشرة وسيّدة مسنة، بمطار تونس قرطاج الدولي وترفض منحهم تأشيرة دخول إلى تونس ، إلى حين استقرار الأوضاع في ليبيا ومواصلة رحلتهم إلى هناك.

ورغم إلحاح عديد المنظمات الحقوقية على زيارتهم ومنحهم التأشيرة، فان السلطات لازالت ترفض ذلك وتهدد بإرجاعهم إلى لبنان ، مع ما يحيط بهذا الإجراء من مخاطر على حياتهم. كما ترفض منحهم حق اللجوء رغم ان الدستور التونسي الجديد، الذي دخل حيز التنفيذ منذ بداية 2014، يقر في فصله الخامس والعشرين بحق اللجوء.

اللجنة من اجل احترام الحريات وحقوق الإنسان في تونس :

– تذكّر الحكومة التونسية بالتزاماتها الدولية وبوجوب احترام الاتفاقيات الدولية الضامنة لحق اللاجئين التي صادقت عليها، وتدعوها لعدم ترحيلهم إلى لبنان بسبب المخاطر التي تتهددهم هناك،

– تدعو كل مكونات المجتمع المدني، في تونس والعالم، للوقوف إلى جانب الفلسطينيين المحتجزين، للدفاع على احد أهم أركان حقوق الإنسان، وهو الحق في اللجوء.

DiectInfo
http://directinfo.webmanagercenter.com/2014/05/22/les-palestiniens-bloques-a-laeroport-de-tunis-carthage-en-tunisie-pour-une-duree-determinee/

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.