Après l’injonction du préfet, la direction de Senerval a enfin daigné rencontrer les grévistes

senerval 2 flics

Les Dernières Nouvelles d’Alsace nous l’apprennent ce mercredi 28 mai, enfin la direction de l’usine d’incinération de déchets de la CUS a rencontré les grévistes après plus de deux mois de grève.
C’est la suite de la dernière injonction du préfet qui avait fixé un calendrier contraignaant de travaux à effectuer, ceux mêmes que les salariés exigeaient déjà lors de leur précédente grève.

Selon les DNA:

[…]
Hier soir, il restait une vingtaine de points à discuter. Dont le « gros morceau », gardé pour la fin : le paiement des salaires des grévistes“.

[…]
En parallèle, les salariés ont obtenu plusieurs des garanties qu’ils exigeaient pour reprendre le travail en toute sécurité.

[…]

Les salariés, pour leur part, constatent que « tout ce qui est demandé dans l’arrêté, on nous l’avait déjà promis à la fin de la dernière grève » [en 2013].

Quant au président de la CUS, Robert Herrmann [..] il “espère donc une reprise rapide du travail.

[…] Et enfin il admet “que certains « dépassements » n’étaient pas forcément communiqués aux services de la CUS.” […]

par J.R., publiée le 28/05/2014 à 05:00

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.