De Hayange à Forbach, face à l’extrême droite, riposte sociale !

ob_1280c4_antifa-177x250

Communiqué commun Alternative Libertaire 57 – CNT 57

Alors qu’au niveau national les organisations Alternative Libertaire (AL), Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) et Confédération Nationale du Travail (CNT) ont décidé de s’unir dans la Coordination Libertaire Anti Fasciste (CLAF), l’Union Régionale Lorraine de la CNT ainsi qu’Alternative Libertaire Moselle travailleront en commun à la déclinaison locale de cette campagne.

En effet, la poussée du Front National lors des dernières élections municipales n’est pas due au hasard, ni aux abstentionnistes qui refusent la mascarade électorale, mais bien – et ce au-delà de la xénophobie, de l’homophobie, du sexisme et du racisme primaire dont a toujours fait preuve cette famille politique – à un contexte économique et social devenu insupportable pour les classes populaires. Car si les gouvernements se succèdent, les politiques libérales et antisociales se poursuivent : accords de compétitivité, pacte de responsabilité, attaques sur l’assurance chômage, les retraites, la sécurité sociale, austérité dans les services publics, exonération de cotisations sociales patronales, plans de licenciements, ne cessent d’enfoncer les travailleurs/euses dans la précarité. Rien d’étonnant, dans ce contexte, de voir le FN et toute la nébuleuse d’extrême droite user de la misère sociale en se présentant comme le défenseur des plus pauvres et nous servir ses manipulations habituelles pour tenter d’accéder au pouvoir. Pourtant, prôner la préférence nationale et désigner des boucs-émissaires – qu’ils soient étrangers, musulmans, homosexuels… – défendre la fermeture des frontières pour mettre fin au libéralisme, combattre les organisations de travailleurs ou encore le droit de grève sont autant d’éléments qui définissent historiquement le fascisme et qui réaffirment que pour l’extrême droite c’est bien le capital, le patronat et ses profits qu’il convient de défendre à tout prix.

Pour faire barrage à l’extrême droite et au péril fasciste, seule la justice sociale et donc la construction d’une alternative au capitalisme et à la domination de classe paieront. La lutte des classes c’est la construction de la grève générale, d’espaces culturels autogérés, de zones de gratuité, la prise d’initiatives populaires pour lutter contre la misère… mais aussi la solidarité internationale avec celles et ceux qui ici comme ailleurs subissent la même exploitation. C’est construire une alternative égalitaire et autogestionnaire, assurant une juste répartition des richesses.

Dans ce cadre, la CNT et Alternative Libertaire mèneront campagne commune et tiendront plusieurs évenements publics :

– le mercredi 7 mai à Metz, au local de la CNT : meeting public et projection du film « Main brune sur la ville »

- le samedi 31 mai à Hayange : rassemblement antifasciste et meeting public devant la mairie

Similar posts
  • Des milliers de manifestants contre l... On était des milliers de femmes et d’hommes, de familles avec des enfants de tout âge pour défiler contre l’islamophobie insupportable en France, le jour même où Le Monde publiait deux pages d’interview de Renaud Camus, un des intellectuels dévoyé responsable de la prétendue théorie du grand remplacement. Il y avait des musulmans et des [...]
  • Un tunnel ferroviaire fret sous Offen... Vinci,le gouvernement et la plupart des élus alsaciens nous ont expliqué en long, en large et en travers que le Grand Contournement Ouest était nécessaire. Dans un premier temps c’était pour résorber le trafic pendulaire, un très gros mensonge. Puis la vérité est apparue: il s’agit d’un maillon essentiel, d’un point de vue capitaliste libéral, [...]
  • Droit au logement: un sursis pour les... Plusieurs dizaines de personnes ce matin devant le Tribunal d’instance de Strasbourg où Edson Laffaiteur, défendu contre la Ville de Strasbourg, par Me Sophie Schweitzer de la LDH, était convoqué comme responsable de la Roue tourne qui a ouvert l’Hôtel de la Rue abritant à ce jour 167 personnes, femmes, hommes, enfants scolarisés qui échappent [...]
  • 6e jour de grève des facteur.trice.s ... Dès ce lundi 28 octobre 2019, les FACTRICES ET FACTEURS de Villé entameront leur 6ème jour de grève. Un sketch pour bien commencer la semaine : LA LUTTE CONTINUE FACE A UNE DIRECTION QUI JOUE LE POURRISSEMENT DU CONFLIT. · Les agents revendiquent le maintien de 9 tournées sur le site de l’Unité de Distribution [...]
  • “Déficit de la Sécurité sociale... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.