Du rôle des sondages dans la fabrication-manipulation de l’opinion publique

sondage hollande schiste 

Vous n’y échapperez pas, à moins de fermer la radio, la télé et de ne lire aucun journal.

Hollande serait battu par Valls” indique ainsi le Chournal. trois ans, sauf accident, avant la présidentielle! Comme si l’un ne pouvait avoir un accident de scooter et l’autre une maladie grave,un AVC, ou être victime d’un attentat.

“ILS” ont donc demandé à un échantillon de 2502 personnes, censé être représentatif de la population française de plus de 18 ans, qui il préférerait comme candidat aux primaires du PS.

Ici déjà, on remarque l’artefact, car parmi ces 2502,  qui se posait la question, avant que les sondeurs, payés par on ne sait qui, le Figaro,? ne le leur demande?

Du coup, que valent les résultats, selon lesquels, Hollande serait à 3 % et Valls à 26 %, comme meilleur candidat aux présidentielles de 2017? Ce que les médias ne disent pas ou ne mettent pa trop en avant, c’est que 50 % des sondés ne se prononcent pour aucun nom de la liste suggérée.! Sait-on si les 26 et 3 % sont 26 et 3 de 100 %,  ou des seuls qui ont répondu, comme pour l’élection récente où les médias assènent que 25 % ont voté MLP alors que cela représente seulement 10 % des inscrits! 1 sur 4 ou 1 sur 10 vote FN, ce n’est pas la même chose, on en conviendra. Les médias amplifient donc le “succès” de la fille de son père. Et la pré-sélection pour valls.

Ils ne disent d’ailleurs pas  si les réponses possibles étaient suggérées à l’échantillon dans une liste fermée ou si c’était à eux de se gratter la tête pour les sortir de leurs neurones.

Quant aux sympathisants du PS, il est normal que les résultats soient différents: 40 % voteraient pour Valls, 16 pour Aubry, 15 pour Hollande, 11 pour Ségolène Royal, 3 pour Montebourg, et 15 pour aucun de ceux-là. Mais ces pourcentages sont par rapport à quoi?

Bref, les sondeurs et les médias qui répercutent les sondages sont en train de nous dire que les candidats “sérieux” pour 2017 sont Manuel Valls et Marine Le Pen! Tu parles d’un choix!

On voit le peu de sérieux d’une telle “information”, sollicitée par le Figaro Magazine, quotidien des patrons et des bourgeois, qui n’est que de la vulgaire propagande qui cherche à forger l’opinion publique en martelant ce qui convient à ceux d’en haut pour que rien ne change.

Et si on bousculait tout ça? Si on en finissait, une fois pour toutes, avec la démocrature d’opinion?

Sch.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.