Quelle honte pour le monde entier que cette détention administrative de nos prisonniers par un Etat d’apartheid ?

 mulhouse tgi boycott ujfp_alsace f2c_photo

Quelle honte pour le monde entier que cette détention administrative de nos prisonniers par un Etat d’apartheid ?

Ziad Medoukh

La grève de la faim illimitée entamée par les prisonniers palestiniens sous détention administrative dans les prisons israéliennes entre dans son deuxième mois Nos prisonniers font preuve d’une volonté remarquable et d’une résistance exemplaire Ils sont en train de donner une leçon de courage et de détermination, non seulement aux forces de l’occupation israélienne, mais au monde entier.

Ils protestent contre leur détention administrative. Cette détention permet aux forces de l’occupation de les incarcérer sans procès ni accusation, pour une durée de six mois, renouvelable indéfiniment.

Malgré toutes les mesures prises contre eux par l’administration israélienne, ils poursuivent leur combat pour la liberté et celle de tous les prisonniers encore et toujours derrière les barreaux israéliens.

Ces mesures, dont celle qui consiste à les nourrir de force, sont destinées à briser leur moral et leur volonté.

On se doit de saluer ici le courage de beaucoup de médecins israéliens, qui ont affirmé qu’ils refusaient de nourrir de force les prisonniers palestiniens. Il n’est pas facile dans un état d’apartheid, comme Israël, gouverné par l’extrême droite, de prendre de telles décisions.

La détention administrative est une démarche contraire au droit international, elle est utilisée par les forces de l’occupation israélienne depuis son occupation des territoires palestiniens. C’est une loi datant du mandat britannique en Palestine. Les arrestations sont de durée illimitée, allant de quelques heures pour certains à quelques décennies pour d’autres.

Cette arrestation administrative est une mesure abusive pratiquée par l’occupation contre les captifs palestiniens sans aucun droit. En effet, les autorités israéliennes ne respectent aucun des droits internationaux.

La situation de nos prisonniers grévistes se dégrade jour après jour et les autorités d’Israël aggravent encore leur souffrance par des mesures illégales et des provocations permanentes. Même si beaucoup d’associations de solidarité se mobilisent, partout dans le monde, pour les soutenir au travers de manifestations et de rassemblements, une question se pose : que font les organisations des droits de l’homme devant la mort lente de nos captifs qui continuent de souffrir ?

Ces organisations dénoncent les violations des droits humains et se mobilisent contre elles, mais pour la Palestine, aucune réaction!

Où sont les médias, les partis politiques progressistes, les intellectuels, où est le monde libre et démocrate ?

Entendent-ils les cris des estomacs vides de nos prisonniers ?

Où est le monde? Cette détention administrative et toutes les mesures israéliennes illégales à l’encontre des Palestiniens sont une honte pour le monde entier !

Les revendications de nos prisonniers grévistes sont légitimes, notamment contre l’arrestation administrative sans procès ni aucun jugement. Alors que l’arrestation, la détention et le jugement de nos 6000 prisonniers toujours derrière les barreaux israéliens sont illégitimes, car ils sont les prisonniers de la liberté.

Je pense qu’ils sont en train de donner un exemple au monde entier par leur patience et leur persévérance.

Tous vont continuer de souffrir, en particulier les grévistes

L’histoire ne pardonnera jamais le silence, l’indifférence, la négligence et l’attitude du monde.

En attendant, les prisonniers palestiniens vont poursuivre le combat jusqu’à la conquête de leurs droits légitimes et jusqu’à la sortie du dernier détenu des prisons et des ghettos israéliens.

Cette détention administrative est une honte pour le monde!

La poursuite de la souffrance de nos prisonniers est une honte pour le monde!

Le silence complice de la communauté internationale officielle qui se montre impuissante est une honte pour le monde!

Les mesures israéliennes à l’encontre des Palestiniens sont une honte pour le monde!

Toutes les lois racistes de cet état d’apartheid sont une honte pour le monde!

Honte pour le monde que la poursuite de cette occupation illégale des territoires palestiniens!

Similar posts
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Albert Memmi: pensée anticoloniale et... [ألبير ممّي : تناقض بين فكر مناهض للاستعمار والتزام بالصّهيونية] Albert Memmi : la contradiction entre une pensée anti-coloniale et un engagement sioniste http://tacbi.org/node/167 Albert Memmi, figure importante du mouvement anti-colonial, est décédé à Paris, le 22 mai dernier à l’âge de 99 ans. Il était né en 1920 à Tunis qu’il quitta définitivement après [...]
  • Pierre Pflimlin, le retour (dans les ... Les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce samedi 27 juin 2020 s’intéressent à Pierre Pflimlin à l’occasion de l’anniversaire de sa mort il y a vingt ans. Le Journal, dans un petit papier non signé feint de s’étonner qu’aucune biographie complète n’existe sur l’ex- maire de Strasbourg et dernier président du Conseil de la IVe République [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.