« Majorité alternative » : les grandes manœuvres ont débuté

retrouvailles_autour_du_club_des_socialistes_affliges._dr

Crédit Photo: DR

L’effondrement du Parti socialiste aux municipales puis aux européennes n’a pas vraiment profité à la gauche « radicale » ou aux écologistes. Sur fond de crise politique majeure, des initiatives se multiplient pour rassembler « la gauche », pour une « nouvelle majorité rose-verte-rouge »…

La politique menée par le gouvernement depuis deux ans, provoque des crises à répétition et des contradictions au sein de la majorité parlementaire et gouvernementale (départ d’EÉLV du gouvernement, abstention des 41 députés socialistes à l’Assemblée nationale). À la sortie des élections européennes, les partis institutionnels sont plus que jamais discrédités aux yeux d’une majorité de la population, en particuliers ceux se revendiquant de la « gauche ».

Pour répondre à cette crise politique, pour certains, la réponse semble donc être de renouer avec des formules d’union de la gauche entre le Front de gauche, EÉLV, la gauche du PS et même Nouvelle Donne… Chacun à leur tour, tous ont commencé à s’y atteler.

Du côté « PS critique », on se lance dans les réunions publiques unitaires. À l’initiative du club des « socialistes affligés », samedi 7 juin, EÉLV, l’ensemble des composantes du Front de gauche et la gauche du PS se sont réunis pour échanger sur une possible et « nécessaire » recomposition de la gauche… Samedi 14 juin, après le conseil national du PS, les courants dit de gauche du PS se sont réunis, à l’initiative du courant « Un monde d’avance », pour débattre de « comment rassembler la gauche ? ». À noter la présence d’EÉLV et du PCF (Pierre Laurent lui-même…), mais pas du reste du Front de gauche.

La secrétaire nationale d’Europe Écologie-les Verts Emmanuelle Cosse a de son côté également écrit à toutes les formations politiques qui avaient soutenu Hollande en 2012 (Modem et Cap 21 compris…) pour leur proposer d’organiser ensemble des débats autour de l’emploi, la transition écologique et de la démocratie, pour « formuler publiquement des propositions au gouvernement et au Président de la République ». S’inscrivant ainsi toujours dans le cadre de la majorité et pas en opposition. Et d’ores et déjà, le PCF et le PG y ont répondu positivement, renâclant quand même sur la présence de forces de droite dans la discussion…

 

Indépendance et rupture

Côté Front de gauche, les appels à un « front commun anti-austérité », à « rassembler la gauche », à « une nouvelle majorité alternative » allant de la gauche du PS au NPA, en passant par Nouvelle Donne et EÉLV, se multiplient. Certes, certains semblent plus zélés que d’autres pour aller dans ce sens, le PCF tout à son aise pour dérouler son orientation traditionnelle, mais petit petit, toutes les composantes s’alignent sur cette formule de « majorité alternative »…

S’il est vrai que la crise politique et sociale mérite une réponse à la hauteur des enjeux, cela ne peut être une simple « recomposition » parlementaire, une « nouvelle majorité alternative », comme les uns et les autres l’appellent de leurs vœux. Il y a tout d’abord urgence à construire une opposition de gauche anti-austérité s’appuyant sur les mobilisations, une opposition de gauche qui ne saurait être amalgamée avec cette perspective de nouvelle majorité… dont certaines forces se situent actuellement dans le giron de la majorité actuelle ! Discutons-en lors de la journée de débat du 21 juin, cela peut en être l’occasion.

Sandra Demarcq

http://npa2009.org/actualite/majorite-alternative-les-grandes-manoeuvres-ont-debute

Similar posts
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.