Les Bédouins palestiniens dorment parmi les tombes

al-araqib

Les Bédouins palestiniens dorment parmi les tombes,

Israël efface leur mémoire !

Depuis plus de 12 ans, un village bédouin palestinien du Néguev, al-Araqib, est harcelé par l’administration israélienne qui veut en chasser ses habitants au prétexte qu’ils seraient des « squatters ». Pourtant les habitants possèdent des titres de propriété remontant à la fin du XIXe siècle, titres qu’Israël ne reconnaît pas. Des ruines, un puits, quelques arbres et le cimetière, construits avant même le mandat britannique, confirment la présence ancienne de ces villageois sur ces terres.

Depuis 4 ans, ce village a été détruit 70 fois par la police israélienne, mais il continue à résister. Avec des militants solidaires israéliens, les habitants reconstruisent aussitôt ce qui est détruit. Quelques familles avaient trouvé le vieux cimetière du village comme ultime refuge et avaient réussi à y reconstituer un semblant de vie…

Le 12 juin, les autorités israéliennes ont osé franchir une « ligne rouge » : pénétrer dans l’enceinte du cimetière et y détruire tout ce qui restait du village, en particulier la citerne et la mosquée.

Une douzaine de familles ainsi que quelques militants israéliens résistent toujours, campant parmi les restes dévastés du cimetière sous la surveillance de la police. La solidarité bédouine et militante s’est tout de suite organisée pour fournir eau, nourriture, couvertures …

La nuit, tous dorment dehors, entre les tombes : les enfants comme les vieux, les femmes comme les hommes. La police les surveille même la nuit, en les harcelant, en circulant parfois en voiture à grande allure autour des tombes…

Le gouvernement israélien expulse de leurs terres les bédouins palestiniens du Néguev, citoyens israéliens, au profit de colonies juives, en les obligeant à vivre dans des conditions indignes.

Les gouvernements européens doivent user de tous les moyens économiques et diplomatiques pour qu’Israël se conforme au droit international.

Le Bureau National de l’UJFP le 24 juin

Union Juive Française pour la Paix (UJFP) – 21 ter rue Voltaire, 75011 PARIS
Téléphone : 07 81 89 95 25 • E-mail : contact@ujfp.org : • Site web : www.ujfp.org
Page facebook : www.facebook.com/UJFP.Officiel • Compte twitter: @contactujfp
Les bédouins palestiniens

Similar posts
  • Malgré la sècheresse et le préfet, Vi... Correspondant: Photos prises hier à Kolbsheim sur le site du moulin bien gardé par des détecteurs de présence (dernière photo). On ne les a pas déclenchés. Cela nous a permis d’aller voir que Vinci pompe bien de l’eau dans le canal de la Bruche. Le compteur indiquait 3720m3 soit 3 720 000 litres. Par contre [...]
  • Pose d’une plaque pour le sauve... [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]
  • Émotions afro-sionistes dans la Grand... Émotions afro-sionistes dans la Grand-Rue Agente d’artistes réputée, Delphine Courtay s’essaie avec un certain bonheur à l’art de la galerie de peinture, dans la galerie Delphine Courtay tout simplement. Dans la cour intacte derrière la librairie Quai des Brumes, elle expose en ce moment Laurent Impeduglia. Cet artiste reconnu a été lauréat du salon St’art [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.