Grève des personnels de l’éducation à Strasbourg

rythmes scolaires
Communiqué de presse intersyndical CGT CFDT FA-FPT FO SUD
Grève des personnels de l’éducation à Strasbourg

Ce mardi 24 juin 40% des personnels de l’éducation se sont mis en grève à l’appel de leurs syndicats respectifs.

Ce mouvement entend dénoncer, l’obstination de la Direction du service de l’Education et de la petite enfance qui a choisi de passer en force, son projet de réorganisation des horaires des agents, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.
Des pratiques plus que discutables du point de vue démocratique ont été utilisées pour faire passer ce projet.

Les votes organisés au sein de cette Direction pour permettre de définir les horaires les plus adaptés à un service public de qualité ont été tronqués et les propositions formulées par les agents dans le cadre des groupes de travail organisés par la Direction ont tout bonnement été ignorées.

Les agents n’avaient aucune possibilité de refuser ou de commenter les horaires proposés.
Pire encore, aucun isoloir n’était prévu pour ce scrutin et les urnes étaient tenues par la hiérarchie…

Cette organisation pour le moins discutable n’a pas permis aux agents d’exprimer leur volonté de voir s’ouvrir de véritables négociations permettant de soumettre au verdict des urnes l’adhésion des personnels au projet présenté.

Ce mouvement est significatif d’un malaise plus profond qui mine l’efficacité de ce service public depuis la mise en place de la nouvelle organisation et met à mal toutes les avancées positives actées par les syndicats dans le cadre de la mis en place de l’aménagement des rythmes scolaires (création de postes et déprécarisation d’agents).

A force de ne pas écouter la souffrance de celles et ceux qui sont en première ligne pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions, cette Direction se place ainsi résolument comme la première de la collectivité qui ne respecte pas les usages établis dans le cadre du dialogue social à la CUS.

Les syndicats prennent acte de cette nouvelle donne et organiseront dès la rentrée des actions ciblées et puissantes permettant de mettre en évidence tous les dysfonctionnements et les insuffisances de la nouvelle organisation du travail au sein de cette direction.

Bertrand BLINDAUER
pour l’intersyndicale
CGT CFDT FA-FPT FO SUD
de la Communauté Urbaine de Strasbourg

Similar posts
  • Un criminel de guerre à l’Elysé... L’ambassadrice d’Israël en France a boycotté le criminel de guerre Netanyahu A son arrivée à Paris, Netanyahou a été reçu par la garde d’honneur. L’ambassadrice d’Israël en France, Yaël German, était la grande absente. Les services du Premier ministre ont refusé sa présence après qu’elle a annoncé, il y a quelques semaines, qu’elle démissionnait car [...]
  • Camille DAHLET, à nouveau pharmacien ... La Feuille de chou publie un article historique de Jean-Claude Streicher sur Camille [...]
  • Strasbourg 15000 dans la rue contre l... https://www.facebook.com/557053598/videos/844495146640234/ https://www.facebook.com/557053598/videos/734646144943821/ Prochaine manifestation samedi 4 février 2023 14 h place Kléber [...]
  • Les retraités contre la contre-réform... Actifs dans les mobilisations, les retraités ne lâchent rien. Non, les retraités ne sont ni favorables ni indifférents à la réforme des retraites. Ils en sont tout aussi victimes que les actifs. Ils sont déjà victimes des réformes passées. Les projections du COR montrent l’appauvrissement des retraité·es actuel·les et futur·es par la désindexation des pensions [...]
  • Rafle à Marseille en 1943 Quatre-vingts ans après, la ville de Marseille, dans le sud de la France, organise dimanche des commémorations exceptionnelles autour des rafles de 1943 et des destructions des vieux quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, qualifiées par le maire de la deuxième ville de France de « crime contre l’humanité ». « Ce qui s’est passé [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.