Grève des personnels de l’éducation à Strasbourg

rythmes scolaires
Communiqué de presse intersyndical CGT CFDT FA-FPT FO SUD
Grève des personnels de l’éducation à Strasbourg

Ce mardi 24 juin 40% des personnels de l’éducation se sont mis en grève à l’appel de leurs syndicats respectifs.

Ce mouvement entend dénoncer, l’obstination de la Direction du service de l’Education et de la petite enfance qui a choisi de passer en force, son projet de réorganisation des horaires des agents, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.
Des pratiques plus que discutables du point de vue démocratique ont été utilisées pour faire passer ce projet.

Les votes organisés au sein de cette Direction pour permettre de définir les horaires les plus adaptés à un service public de qualité ont été tronqués et les propositions formulées par les agents dans le cadre des groupes de travail organisés par la Direction ont tout bonnement été ignorées.

Les agents n’avaient aucune possibilité de refuser ou de commenter les horaires proposés.
Pire encore, aucun isoloir n’était prévu pour ce scrutin et les urnes étaient tenues par la hiérarchie…

Cette organisation pour le moins discutable n’a pas permis aux agents d’exprimer leur volonté de voir s’ouvrir de véritables négociations permettant de soumettre au verdict des urnes l’adhésion des personnels au projet présenté.

Ce mouvement est significatif d’un malaise plus profond qui mine l’efficacité de ce service public depuis la mise en place de la nouvelle organisation et met à mal toutes les avancées positives actées par les syndicats dans le cadre de la mis en place de l’aménagement des rythmes scolaires (création de postes et déprécarisation d’agents).

A force de ne pas écouter la souffrance de celles et ceux qui sont en première ligne pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions, cette Direction se place ainsi résolument comme la première de la collectivité qui ne respecte pas les usages établis dans le cadre du dialogue social à la CUS.

Les syndicats prennent acte de cette nouvelle donne et organiseront dès la rentrée des actions ciblées et puissantes permettant de mettre en évidence tous les dysfonctionnements et les insuffisances de la nouvelle organisation du travail au sein de cette direction.

Bertrand BLINDAUER
pour l’intersyndicale
CGT CFDT FA-FPT FO SUD
de la Communauté Urbaine de Strasbourg

Similar posts
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]
  • Journal politique du confinement : pr... Françoise Vergès (politologue) et Norman Ajari (philosophe). “La crise sanitaire actuelle annonce-t-elle la catastrophe climatique de demain ?”. Avec Aurélien Barrau (astrophysicien) et Daniel Tanuro [...]
  • ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAH... L’HUMANITE – Vendredi, 27 Mars, 2020 ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAHISON AU SERVICE DE NETANYAHOU Pierre Barbancey Dans un retournement aussi spectaculaire qu’inattendu, le chef du Parti Bleu-Blanc a rallié le camp de son rival Benjamin Netanyahou. Le communiste Ayman Odeh, chef de la Liste unie, dénonce cette volte-face. Benjamin Netanyahou en rêvait. [...]
  • Gratuité des transports CTS! Schiltigheim, le 27 mars 2020, Crise du Coronavirus : Pour la gratuité des transports pour les travailleuses et travailleurs des secteurs indispensables à la Nation et la suspension des abonnements pour le mois d’avril 2020 pour l’ensemble de usager.es Monsieur le Président, Depuis le début de la crise sanitaire, vous agissez en responsabilité pour organiser [...]
  • André Barnoin victime du Covid-19 C’était dans l’ordre (ou le désordre) des choses, la mort charriée par l’épidémie en cours a fini par frapper un visage familier. Il fallait que ça tombe sur Dédé ; le sentiment d’injustice n’en est que plus vif, bien qu’il soit absurde de penser qu’une mort soit plus ou moins juste qu’une autre. André BARNOIN [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.