Grève des personnels de l’éducation à Strasbourg

rythmes scolaires
Communiqué de presse intersyndical CGT CFDT FA-FPT FO SUD
Grève des personnels de l’éducation à Strasbourg

Ce mardi 24 juin 40% des personnels de l’éducation se sont mis en grève à l’appel de leurs syndicats respectifs.

Ce mouvement entend dénoncer, l’obstination de la Direction du service de l’Education et de la petite enfance qui a choisi de passer en force, son projet de réorganisation des horaires des agents, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.
Des pratiques plus que discutables du point de vue démocratique ont été utilisées pour faire passer ce projet.

Les votes organisés au sein de cette Direction pour permettre de définir les horaires les plus adaptés à un service public de qualité ont été tronqués et les propositions formulées par les agents dans le cadre des groupes de travail organisés par la Direction ont tout bonnement été ignorées.

Les agents n’avaient aucune possibilité de refuser ou de commenter les horaires proposés.
Pire encore, aucun isoloir n’était prévu pour ce scrutin et les urnes étaient tenues par la hiérarchie…

Cette organisation pour le moins discutable n’a pas permis aux agents d’exprimer leur volonté de voir s’ouvrir de véritables négociations permettant de soumettre au verdict des urnes l’adhésion des personnels au projet présenté.

Ce mouvement est significatif d’un malaise plus profond qui mine l’efficacité de ce service public depuis la mise en place de la nouvelle organisation et met à mal toutes les avancées positives actées par les syndicats dans le cadre de la mis en place de l’aménagement des rythmes scolaires (création de postes et déprécarisation d’agents).

A force de ne pas écouter la souffrance de celles et ceux qui sont en première ligne pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions, cette Direction se place ainsi résolument comme la première de la collectivité qui ne respecte pas les usages établis dans le cadre du dialogue social à la CUS.

Les syndicats prennent acte de cette nouvelle donne et organiseront dès la rentrée des actions ciblées et puissantes permettant de mettre en évidence tous les dysfonctionnements et les insuffisances de la nouvelle organisation du travail au sein de cette direction.

Bertrand BLINDAUER
pour l’intersyndicale
CGT CFDT FA-FPT FO SUD
de la Communauté Urbaine de Strasbourg

Similar posts
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.