Gaza-Gernika

gaza_strasboug_180714_feuille2chou
Cent morts de plus ce dimanche, des civils essentiellement, les trois quarts, c’est le bilan d’une journée de bombardements et de tirs de chars israéliens.

ujfp_pasdecrileennotrenom_feuille2chou
Mensonges et propagande sionistes médiatiques:

– les criminels de Tsahal aux ordres du gouvernement de Netanyahu, prétendent intervenir pour mettre fin aux tirs de Qassam, comme si la disproportion des armements et des victimes ne sautait aux yeux des peuples

– ils ont pour objectif de fermer les tunnels par lesquels passe le ravitaillement nécessaire à la vie quotidienne

-ils ne parlent, comme les médias français, que d’armes ainsi convoyées ou d’attaques vers Israël

– n’ont-ils pas appris en cours d’histoire que le ghetto de Varsovie où les nazis avaient enfermé les Juifs polonais, se ravitaillait ainsi?

– les sionistes et leurs amis dans le monde, comme les USA, l’Europe, la France désignent par le mot de “terroriste” les résistants d’un pays occupé à qui le droit international autorise l’usage des armes contre un envahisseur et un occupant.

– le général de Gaulle, le préfet Jean Moulin, ceux de l’Affiche rouge, aux “noms imprononçables” étaient des “terroriste” pour les hitlériens, des résistants pour nous et les alliés.

– bombarder une population civile, ce sont des crimes de guerre

-si les Israéliens aidés par le gouvernement militaire égyptien parvenaient à boucler les tunnels, et affamer Gaza, ce serait un sociocide, un crime contre l’humanité

– le gouvernement français est le complice des criminels israéliens, comme les gouvernements de tous les Etats qui ne condamnent pas l’agression israélienne

– Hollande et Valls ne se contentent pas d’appuyer le crime, ils mentent aux Français en relayant le discours des sionistes d’Israël et font la politique de Netanyahu, de l’Ambassade, et du CRIF, aligné derrière le gouvernement israélien

– ce sont eux qui produisent ce qu’ils nomment “antisémitisme”, mais qui n’est rien d’autre que l’expression parfois maladroite (sauf chez les Dieudonné-Soral) de la révolte légitime contre des meurtres de masse commis par une armée surpuissante contre un peuple désarmé

– le gouvernement français use de provocations à travers l’interdiction de manifester à Barbès, à Sarcelles et à Nice

-là où les manifestations n’étaient pas interdites, elles se sont passées dans le calme grâce au service d’ordre des organisateurs

-cependant, même à Strasbourg, on a pu assister, devant les vitrines des Galeries Lafayette, à une provocation qui aurait pu conduire à des troubles

– la police a extrait un homme du cortège; la foule proche a volé à son secours; il a fallu plusieurs minutes d’efforts du service d’ordre des manifestants, l’un a été blessé, sous les yeux de policiers et de leurs chefs inactifs mais intéressés, pour que l’incident soit étouffé et que la manifestation puisse reprendre son cours

– à Paris, samedi dernier c’est la “Ligue de défense juive”, des fascistes organisés en milice, qui a provoqué des manifestants, puis s’est réfugiée derrière un barrage policier sans que ces derniers n’interviennent contre eux qui venaient de casser des chaises pour en faire des armes; sur des vidéos qui circulent sur la toile, on voit même ces bandes armées discuter tranquillement avec des policiers en se tapant familièrement sur l’épaule et se tutoyant…

-ces provocations servent de prétexte à interdire les manifestations

– c’est le gouvernement qui crée la violence

– au-delà de la Palestine et de Gaza, il se prépare à attaquer les quartiers populaires et l’ensemble des travailleurs excédés par la super-austérité et le chômage croissant

– le gouvernement tente de substituer à la lutte des classes, entre ouvriers et patrons, des affrontements communautaires

– de même qu’en Palestine, le conflit est entre colonisateur et colonisés, ici en France, comme en Grèce, en Espagne au Portugal,le combat est entre le capital et le travail, entre les travailleurs, français, étrangers quel que soit leur appartenance religieuse ou communautaire, et le gouvernement du Medef qui crée toujours plus de misère.

Similar posts
  • Ils appellent ça “justice”... Me Dole et Gérard Avril à Colmar le 30 novembre 2020 Hier, à Colmar devant la Cour d’appel, Gérard Avril passait à sa demande afin de faire modifier le jugement en 1re instance à Saverne qui l’avait lourdement condamné à une peine de prison avec sursis, une amende et des réparations financières à un gendarme. [...]
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]
  • Roger Hanin et l’Algérie Roger Hanin Aek Bencheikha nous écrit depuis Constantine sur la page FB de l’UJFP pour nous faire suivre un message écrit il y a 2 ans par un de ses voisins oranais, Illies Abdelaziz Eljaafari. C’est un message d’un certain Roger Jacob Levy, plus connu sous son nom d’artiste Roger Hanin, qui tombe fort à [...]
  • Une centaine de Gilets jaunes des 67,... Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 26 septembre à Strasbourg sur un parcours déclaré en préfecture depuis la place de Bordeaux jusqu’au quartier européen puis vers le centre ville où en passant allée de la Robertsau, place Brant, les quais de l’Ill, ils ont rejoint Corbeau puis la place Kléber où tout [...]
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.