Bernard Ravenel : Il y a eu un compromis entre “Nicolas Sarkozy à l’époque ministre de l’Intérieur et le CRIF pour tolérer la LDJ”

Capture d’écran 2014-07-21 à 15.20.26

Bernard Ravenel, Président d’honneur de l’Association France Palestine Solidarité, historien et militant politique, spécialisé dans les questions méditerranéennes révèle qu’il y a eu un compromis entre “Nicolas Sarkozy à l’époque ministre de l’Intérieur et le CRIF pour tolérer la LDJ”.  Il révèle également que la police “est fatiguée de la LDJ”.  Bernard Ravenel a participé en 1960 à la fondation du Parti socialiste unifié (PSU).

PÉTITION : DISSOLUTION DE LA LDJ

http://dissolutiondelaldj.wesign.it/fr

La LDJ protégée par la police francaise :

Similar posts
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]
  • Décès de Raymond Gurème Archives Feuille de chou https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89755 https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89877 [...]
  • Décès d’Anise Postel-Vinay, rés... https://fr.timesofisrael.com/deces-de-la-resistante-francaise-anise-postel-vinay/ [...]
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • La démocratie et les libertés bafouée... Communiqué de presse Etat d’urgence sanitaire : La démocratie et les libertés bafouées Depuis deux mois que nous subissons les flux d’informations en direct (qui laissent peu de place à l’esprit critique et à la réflexion), nous sommes tous devenus des  épidémiologistes, des virologues et nous discutons des effets comparés de la chloroquine ou du [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.