Antisémitisme: déconstruction d’une grave manipulation gouvernementale

gaza yves 004

Antisémitisme: déconstruction d’une grave manipulation gouvernementale

Depuis les incidents survenus après la manifestation du 12 juillet, rue de la Roquette, le gouvernement “socialiste”, fortement soutenu par la quasi totalité des médias, ne cesse de manipuler l’opinion publique,
le figaro philosémite f2c
.
A en croire sa fable, martelée jour et nuit, et directement inspirée du gouvernement d’extrême-droite israélien,via le “clash de civilisation bushien”, l’Ambassade à Paris et le CRIF, la France connaitrait un vague d’antisémitisme menaçant les Juifs de ce pays au point que M. Cukiermann leur conseille de faire leurs bagages pour Tel-Aviv – que ne donne-t-il l’exemple, débarrassant ainsi le plancher-, pendant que le député des Français de l’étranger, M. Meyer-Habib, en un charabia que l’Académicien Finkielkraut devrait condamner bien plus que “l’accent beur”, nous amène “la Nuit de Cristal” et l’hitlérisme! Ouh, fais moi peur!

A ceux des Français juifs tentés par l’aventure, signalons tout de même, mais ils le savent, dans le quartier de la Synagogue de la Paix à Strasbourg, sauf ceux qui ont subi le lavage de cerveau intégral du CRIF, que les Juifs sont bien plus en sécurité ici que làs-bas, – même la pince-sans-rire Marine Le Pen, s’offre, aux côtés d’Israël, à nous protéger-, là-bas où des morceaux de Qassam peuvent les égratigner.

Ainsi donc, des hordes de jeunes issus des quartiers populaires, genre Barbès,ou 9-3, seraient devenus l’équivalent des SA-SS? Ce ne serait pas un peu négationniste, ça? Tous les Français de parents nés dans nos belles colonies, hélas perdues, tous les Musulmans , adeptes du djihad et du “grand remplacement” chers à Anders Breivik et Renaud Camus, ou Riposte Laïque, seraient gagnés par la haine antisémite.

Et nos “socialistes”, atlantistes, héritiers des Mollet, Lacoste, Mitterand, tous Algérie française d’alors, de mettre la main à la pâte afin de justifier leur construction sociale-politique délirante quant au réel.

Après la pseudo attaque de la synagogue de le rue de la Roquette, où on a vu à l’oeuvre, sur des vidéos, les miliciens juifs fascistes de la LDJ, couverts par la police nationale, après l’interdiction, ratée, de la manifestation de Sarcelles où Juifs et Arabes vivent ensemble sans problèmes depuis des dizaines d’années, malgré de nombreuses manifestations contre les massacres israéliens à Gaza, sans aucun problème, ce gouvernement aux ordres du Medef, saisit l’occasion pour détourner l’attention du seul combat qui vaille, celui du travail contre le capital, et tente de tromper les populations souchiennes, Juifs inclus, c’est nouveau, qu’elles seraient menacées par l’Islam, les Arabes, les étrangers, sans oublier les Roms, roumains, hongrois, concentrés sur un camp près de Strasbourg, et les mêmes, gens du voyage français.

Les identités de “race”, de religion, de “civilisation”, comme l’avait dit avec ses gros sabots xénophobes, Valls lui-même, devraient entrer en conflit, opposant tout spécialement les Musulmans, tous terroristes, aux Juifs, tous victimes éternelles,y compris les Israéliens malgré leur armée surpuissante qui terrorise les pays arabes voisins et remplit son rôle de chien de garde de l’Occident, devenu par miracle, judéo-chrétien, après les avoir massacrés puis génocidés pendant des siècles.

Ce tour de passe-passe est destiné, préventivement, à détourner l’attention sur l’austérité toujours plus cruelle aux salariés, aux chômeurs, aux jeunes. et en même temps à désigner l’ennemi intérieur que les forces de l’ordre devront bientôt combattre, comme en Grèce, les quartiers populaires, basanés ou pas.

Valls, derrière le falot Hollande, a déjà, en petit Bonaparte post-sarkozyen, son plan pour parvenir au pouvoir. Un plan machiavélique de guerre civile pour lequel il entraîne déjà ses troupes, la majorité socialiste, sans les dégonflés-affligés, les UMP d’extrême-droite, Droite Populaire et Droite Forte, les bandes fascistes identitaires parfois ennemies entre elles comme le Bloc et la LDJ mais qui font l’unité contre l’Islam assimilé à Merah ou au tueur de Bruxelles.

Même à Strasbourg, lors de la manifestation du 18 juillet, on a pu observer, et filmer…des provocations issues de la police nationale, en civil, devant les Galeries Lafayette, une mise en scène destinée à produire des émeutes dans l’hyper-centre. Grâce à l’efficace service d’ordre des organisateurs et à leur vigilance, la provocation a échoué. Après de longues minutes de piétinement, le cortège s’est reformé pour aller au bout de son itinéraire.

A côté de cela, les quelque éléments qui dans la manifestation, souhaitaient donner une marque antisémite, ananas à l’appui, ont été dissuadés de le faire. Parmi eux, aussi, on ne jurerait pas qu’il n’y ait eu des hommes, et des femmes…de la maison poulaga, cherchant à mettre le feu à partir de la juste émotion de tous et toutes devant le carnage de l’armée israélienne contre la population civile, dont des dizaines d’enfants, de Gaza.

Leur seul but est, comme en 1948, ou comme la Division SS Das Reich à Oradour, de tuer pour terroriser les survivants afin de poursuivre l’épuration ethnique de la Palestine qui deviendrait un Etat juif 100 % juif.

Un rêve d’Aryen…

Similar posts
  • In Girum Les leçons politiques des ro... In Girum Les leçons politiques des ronds-points from feuille de chou on [...]
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.