5000 activistes juifs et palestiniens d’Israël ensemble contre les colons de Sheikh Jarrah

From Communist Party of Israel

5,000 Jewish and Arab peace activists rallied East Jerusalem against settlers

Some 5,000 Jewish and Arab peace activists rallied tonight (Saturday, March 6), among them several members of Hadash (the Democratic Front for Peace and Equality – Communist Party of Israel) in the Palestinian Sheikh Jarrah neighborhood in East Jerusalem in order to protest against the settlement of Jews in the area and the evacuation of Arab families from their homes.

The protestors gathered in a soccer field in the neighborhood and waved Israeli and Palestinian flags before marching towards the Tomb of Simon the Just. A leading Communist Party of Israel member, MK Dov Khenin noted that “any political agreement will require Jerusalem’s division and these settlements are aimed at preventing peace.” Protesters carried Red banners and Palestinian flags and chanted “Stop the destruction of homes” and “There is no sanctity in an occupied city.” Thousands of Jewish and Arab peace activists rallied tonight at Sheikh Jarrah

For the past six months, a group of Israeli peace activists have demonstrated every Friday in the East Jerusalem neighborhood, protesting the takeover of Palestinian homes by settlers.

Last week, the demonstrators asked Jerusalem police for permission to hold a large rally in the street leading to a contested house, to protest against the settlers and show solidarity with the Palestinian residents of the neighborhood. Several Palestinian families of Sheikh Jarrah have been expelled in recent months in favour of Israeli settlers. The evictions led to demonstrations that were put down by the police who arrested dozens of Israeli peace activists.

The police refused to authorize the rally and instead approved a much smaller gathering at a soccer field situated 300 meters from the home. The demonstrators said that the field is surrounded by a wall, it cannot be seen from the outside and is entirely cut off from the area near the contested home, which is the main focus of the protest.

Supreme Court justices were highly critical of the Jerusalem police decision this week after they refused the request by demonstrators. “The police are taking the right to demonstrate 30 years backward,” Supreme Court President Dorit Beinisch said during deliberations.

Similar posts

14 Commentaires

  1. M.Apoul M.Apoul
    10 mars 2010    

    Vos 5 dernières lignes vous honorent, il faut avoir un certain courage pour le dire par les temps qui courent. Ce n’est pas si évident pour tout le monde, y compris chez les antisionistes sincères.

    Pour le reste, vous nous dites comme d’autres (Sand, Warchavsky,etc), que les modérés se sont discrédités par le passé. Et alors ? Moi ce que je vois c’est qu’ils étaient-là à Sheikh Jarrah, que c’est très bien et que de toute façon rien ne se fera d’efficace sans eux. Ici comme là-bas, en définitive, pour ce qui est du boycott, c’est le nombre qui fera la force.

    Or, si le but c’est de développer le Boycott, ne pas prendre en compte les postions modérées s’avère absolument contre-productif. Et pas seulement parce qu’on laisse le champ libre à ceux qui veulent absolument revenir à la situation d’avant 48. Eléments qui d’ailleurs ne sont pas uniquement des fascistes, comme vous le savez forcément puisque, de part votre position, vous êtes forcément mieux renseigné que moi sur ce qui se dit dans le mouvement.

    Je passe sur l’instrumentalisation de ces “radicaux” par le CRIF et ceux qui soutiennent la politique israélienne.

  2. Schlomo Schlomo
    10 mars 2010    

    je vois que vous êtes très bien informé…
    la différence perceptible avec les fachos que vous citez, c’est que les organisations progressistes pour la Palestine luttent en même temps contre l’antisémitisme, le négationnisme et tous les racismes

    quant aux “modérés” ils ont disparu ou sont impuissants depuis que des accords ont été signés il y a 12 ans mais jamais appliqués, et encore plus aujourd’hui où Israël s’étend avec la coupable complicité des USA et de l’Europe
    c’est ce que ne veulent pas voir ceux qui souhaitent limiter le boycott aux produits des colonies
    Haïfa n’est pas moins palestinienne que Ramallah!
    même si cette idée est encore minoritaire dans le mouvement de solidarité, elle ne peut que progresser au vu des actes de “l’entité sioniste”;
    ceci dit , je défends le droit de la nouvelle nation juive israélienne de rester au Proche-Orient, dans l’égalité des droits avec toutes les autres populations, à commencer par les Palestiniens
    et ceci dans un, deux, trois ou X États ou mieux sans État du tout, celui ci n’étant que l’instrument de domination d’une classe sur une autre..

  3. M.Apoul M.Apoul
    10 mars 2010    

    Le problème ce n’est pas ce que vous voulez, ni ce que les Soral, Dieudonné et autres Skandrani/Thion nous cachent, mais ce qui est bel et bien sur leurs professions de foi et qui, vous m’excuserez, objectivement ne diffère que très peu de ce qu’on trouve dans les textes d’Euro-Palestine, du MIR ou de l’UJFP. Voilà c’est dit.

    Pour ce qui est des modérés (LPM , L’UAVJ par exemple), il freinent mais ils ne sont pas les seuls. Le pékin moyen (en France comme en Israël) aussi se demande s’il est bon d’étendre le boycott aux questions socio-culturelles. Vous faites bien de parler de L’Afrique du Sud, mais justement à l’époque ces questions se posaient déjà de la même manière. Et il avait fallu avancer pas à pas pour imposer le Boycott au delà de la sphère économique. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement aujourd’hui pour Israël et pourquoi on irait s’isoler dans un radicalisme facile mais surtout très dangereux.

    dangereux parce que parmi les partisans du boycott total, il y a tout ce lot de provocateurs trop bien intentionnés qui n’attendent qu’une chose c’est de nous, vous planter le couteau dans le dos. Ici je précise de peur de mal me faire comprendre, le danger se sont bien les gens dont nous avons parlé plus haut, pas Ramadan ou même Latrêche, quoique pour ce dernier aussi on peut se poser quelques questions.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Ennacer_Latrèche

  4. Schlomo Schlomo
    10 mars 2010    

    l’unité du mouvement pro Palestine en France est bien problématique, malgré l’existence de regroupements
    j’exclus évidemment ceux qui à l’extrême-droite se font passer pour antisionistes cachant mal leur antisémitisme et négationnisme
    il y a aussi Olivia Zemor (et Europalestine) qui se la joue (efficace) mais dans un superbe isolement
    pour ce qui me concerne, je ne suis pas pacifiste, ce qui ne veut pas dire que je suis guerrier, mais la paix sans la justice et sans la critique du sionisme, y compris dans sa version “de gauche” comme idéologie et pratique toujours actuelle surtout, ne signifie rien
    le BDS, à l’appel de 70 ONG palestiniennes et de forces israéliennes, a l’avantage d’être non violent mais redoutable quand les citoyens s’en emparent en masse, comme pour l’Afrique du sud de l’apartheid
    Israël s’énerve à ce sujet, et ses partisans, CRIF, et le gouvernement français poursuit en justice les boycotteurs (surtout d’origine arabo-musumane, pour le moment, mais ça va changer…)

  5. M.Apoul M.Apoul
    10 mars 2010    

    Oui c’est bien ici que ça se passe pour nous et il ne nous reste effectivement que ça. Mais attention à ne pas en faire un passage obligé. La question de l’unité du mouvement pro-palestinien français et de son efficience est à ce prix. Savoir par exemple si l’on préfère travailler avec des pacifistes modérés malgré leur insuffisances où se retrouver à tenir sensiblement (sur le Hamas par exemple) le même discours, à un poil près, que les héritiers politiques de François Duprat .

  6. Schlomo Schlomo
    10 mars 2010    

    vous êtes du genre à pas lâcher le morceau facilement!

    oui, vous avez raison: l’argument des élections ne suffit pas; après tout, Hitler aussi a fait un paquet de voix en 1933…et grâce à des crétins de droite…on connait la suite

    oui, la politique des organisations de résistance n’est pas toujours très appropriée, comme lorsque les staliniens abattaient individuellement des soldats et officiers allemands (“à chacun son “boche”!)

    mais c’est facile devant nos claviers de critiquer!

    les attentats aveugles contre des civils et les qassams -de gros pétards- (crimes de guerre) sont contre-productifs en effet, mais remarquez que, même quand ils cessent, ce qui est le cas depuis des mois, ce n’est pas cela qui empêche l’État d’Israël de judaïser la Palestine au nez et à la barbe de leurs amis étasuniens et européens qui les laissent faire

    c’est pourquoi en attendant un improbable revirement des Occidentaux, il nous reste le boycott, les désinvestissements et les sanctions

  7. M.Apoul M.Apoul
    10 mars 2010    

    est pardon pas était

  8. M.Apoul M.Apoul
    10 mars 2010    

    Ouais, le Hamas était pluriel et il a gagné les élections. Et alors ça suffit pour faire taire toute critique ? Dans ce cas en fRance, il va falloir apprendre à la boucler devant l’UMP, le FN et tous les autres rassemblements hétéroclites et démocratiquement élus.

    Vous me direz la situation n’est pas la même : Resistance, conséquences, etc… C’est bien le problème : les provocations répétées, les roquettes,etc… La politique du pire ça produit quoi comme effets ?

  9. Schlomo Schlomo
    10 mars 2010    

    on peut penser ce qu’on veut du Hamas (qui est d’ailleurs pluriel comme d’autres et a renoncé à établir un “État islamique”) mais on ne pourra faire oublier qu’il a gagné les dernières élections en Palestine, non par adhésion de ses électeurs à ses thèses politico-religieuses, mais parce qu’il résiste de manière plus conséquente que l’Autorité palestinienne et que celle-ci est compromise autant sur le plan extérieur de ses relations amicales pour ne pas dire plus avec l’ennemi sioniste que par sa concussion
    bien entendu, mes préférences vont plutôt aux laïques FPLP et FDLP, comme au Hadash en Israël

  10. M.Apoul M.Apoul
    9 mars 2010    

    Ouais, ouais ! Sinon, puisqu’on y est et qu’on s’amuse sur le dos des partis politiques, on peut peut-être continuer et en profiter pour frapper un grand coup ? Allez je me lance: Et le Hamas, il lui fallait combien de temps et combien de morts pour se refaire une santé sur le dos de ses administrés ?

    N’allez pas m’accuser d’islamophobie, je me vexerai tout rouge que je suis. C’est juste que j’aime pas les chefs de clan (les maffieux si vous préférez) et surtout tout ce qui ressemble à des pompiers pyromanes (peu importe d’ailleurs en quel Dieu ils croient ou font mine de croire).

  11. Schlomo Schlomo
    9 mars 2010    

    comme le Meretz qui a jugé, après une semaine de massacre, que ça suffisait…

  12. M.Apoul M.Apoul
    9 mars 2010    

    Mieux vaut tard que jamais ! non ?

    Il semblerait quand même, après vérification, que dès le début (au lendemain de l’opération), contrairement à ce qui se dit ici ou là, il se soient fendus de quelques protestations et au moins d’un appel au cessez-le-feu.

    http://www.lapaixmaintenant.org/communique1897

  13. Schlomo Schlomo
    9 mars 2010    

    les résidus de Shalom Arshav…
    tant mieux s’ils se réveillent enfin, parce que pendant le massacre de Gaza, on ne les a pas vus

  14. M.Apoul M.Apoul
    9 mars 2010    

    Il se dit aussi et en français dans le texte “que ce rassemblement est le plus important organisé depuis plusieurs dizaines d’années contre la colonisation à Jérusalem.”

    http://actualite.aol.fr/actualite-monde/3000-manifestants-rassembles-a-jerusalem-est/article/20100306140047931740680

    On est donc en droit de se réjouir. même si évidemment les chiffres donnés par l’AFP sont corrigés à la baisse. Notons cependant ceci : D’après le correspondant, il n’y avait pas que des banderoles rouges et des drapeaux palestiniens (Red banners and Palestinian flags) mais aussi des “drapeaux israéliens portant l’inscription “Shalom” (paix en hébreu)”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.