« Les hommes palestiniens peuvent-ils être des victimes ? Genrer la guerre d’Israël sur Gaza »

ob_5f5027_boy-waiting-in-gaza-ara

Extrait:

Ainsi le statut des hommes palestiniens (une désignation qui inclut les garçons âgés de 15 ans et plus, et parfois aussi jeunes que 13 ans) comme « civils » est toujours perçu comme douteux. Cette manière de genrer la guerre d’Israël sur Gaza est proche de la rhétorique de la « Guerre contre le terrorisme », et comme Laleh Khalili l’a remarquablement démontré (4), proche de la stratégie contre-insurrectionnelle et du « war-making » plus globalement. Dans ce cadre, le meurtre de femmes, de filles, de pré-adolescents et de jeunes garçons est à relever tandis que les adolescents et les hommes sont présumés coupables de ce qu’ils auraient pu faire si on les avait laissés en vie. De plus, ces adolescents et hommes sont potentiellement dangereux non seulement pour les soldats qui occupent leur pays mais aussi pour les « femmesetenfants » qui sont les réel-le-s civils. Les jeunes garçons après tout peuvent grandir pour devenir de violents extrémistes. En tuant le corps, on désamorce ce potentiel. “

Le texte intégral : http://www.cfpe2004.fr/?p=742

Similar posts
  • Camille DAHLET, à nouveau pharmacien ... La Feuille de chou publie un article historique de Jean-Claude Streicher sur Camille [...]
  • Strasbourg 15000 dans la rue contre l... https://www.facebook.com/557053598/videos/844495146640234/ https://www.facebook.com/557053598/videos/734646144943821/ Prochaine manifestation samedi 4 février 2023 14 h place Kléber [...]
  • Les retraités contre la contre-réform... Actifs dans les mobilisations, les retraités ne lâchent rien. Non, les retraités ne sont ni favorables ni indifférents à la réforme des retraites. Ils en sont tout aussi victimes que les actifs. Ils sont déjà victimes des réformes passées. Les projections du COR montrent l’appauvrissement des retraité·es actuel·les et futur·es par la désindexation des pensions [...]
  • Rafle à Marseille en 1943 Quatre-vingts ans après, la ville de Marseille, dans le sud de la France, organise dimanche des commémorations exceptionnelles autour des rafles de 1943 et des destructions des vieux quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, qualifiées par le maire de la deuxième ville de France de « crime contre l’humanité ». « Ce qui s’est passé [...]
  • Des écrivains alsaciens face à la gue... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.