Constellations, trajectoires révolutionnaires du jeune 21è siècle, par le Collectif Mauvaise Troupe

Capture d’écran 2014-09-14 à 09.18.11

 

Constellations, c’est d’abord un livre publié aux éditions de l’éclat, qui raconte par petites touches une quinzaine d’années de vie et de lutte, ce qu’on a appelé des trajectoires révolutionnaires. C’est aussi ce site, qui publie en version lyber les textes du livre. Nous souhaitons prolonger l’aventure en l’ouvrant à d’autres récits et documents, et le site accueillera bientôt une rubrique “l’histoire continue”.

https://constellations.boum.org

 

Le livre

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    14 septembre 2014    

    “Nous commémorons aujourd’hui le 13 ème anniversaire de l’assassinat à
    Gênes de Carlo Giuliani.
    “Alors que le vendredi 20 juillet 2001 Carlo Giuliani était abattu par
    un carabinier, le dimanche 22 au soir, la charge policière sur l’école
    Diaz qui hébergeait le centre des médias alternatifs laissa derrière
    elle des dizaines et des dizaines de blessés.

    Onze après les faits , la cour de cassation de Rome confirmait le 13
    juillet 2012 les lourdes peines de prison pour dévastation et pillage
    à l’encontre d’une dizaine d’émeutiers.

    (Cela nous rappelle le quadrillage de Strasbourg et la répression sur
    l’alter-village de la Ganzau lors du calamiteux sommet de l’ Otan
    organisé à Strasbourg en 2008 …avant l’interdiction récente des
    manifestations “pour la défense de Gaza” )

    Toute une génération politique payait le prix de sa rébellion en
    faisant connaissance avec la peur , au sein d’une guerre qui ne
    voulait pas dire son nom.

    Là-dessus, survinrent les attentats du 11 septembre dont les pays
    occidentaux ne se privèrent pas de tirer tous les “bienfaits ” en
    termes de politique intérieure et de remise au pas de la contestation.

    La situation était floue, certains craignirent de se rendre aux deux
    sommets de l’ Union Européenne prévus à l’automne à liège puis à
    bruxelles.
    Il y eu comme un flottement.

    Mais la guerre en Afghanistan suscita également un regain d’intérêt
    pour les questions coloniales ( Il s’agit bien de cela) et
    néo-coloniales.

    Des yeux se tournèrent vers le Moyen-Orient et l’ Irak où la guerre
    n’allait pas tarder.

    Tiré de “Constellations. Trajectoires révolutionnaires du jeune 21 ème siècle.
    Collectif mauvaise troupe” à la page 63
    article: ” Les pieds dans la Moqata. Récit de voyages en Palestine.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.