Des députés du Front de Gauche ont voté le projet de loi “anti-terrorisme”

Ha! Ha!  Les copains des votants qui découvrent avec stupeur que leurs copains sont des salauds… On y croit vachement…

1551619_1015293002409812_1461712835815493884_n

 

J’apprends avec stupeur le vote favorable le vote des députés FDG à la loi “antiterroriste”, ce patriot act à la française, loi qui va restreindre les libertés publiques et individuelles; je trouve cela proprement scandaleux!

Au delà des fous criminels et réactionnaires, parait il visés par’ ce texte, cette loi est une arme qui se retournera contre tous ceux qui voudront contester l’ordre social et politique…

De très nombreux/ses militant(e)s, dont ma personne, ont manifesté ou manifestent leur solidarité au peuple Palestinien en participant à des actions collectives, flottilles ou autres, en se rendant sur place. Nombreux(ses) ont été ceux interpellés, refoulés, contrôlés…
Demain avec ce nouvel arsenal juridique, pourrions nous être empêchés de sortie du territoire? Bien sûr que oui!
Le vote de députés FDG est inadmissible. Décidément l’autonomie des députés du groupe FDG est plus facile à appliquer à l’égard du mouvement FDG qu’à l’égard de l’ensemble de la politique du PS!

Myriam Martin  (Ensemble)

 

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.