Halte au massacre à Kobané !

kurdes_fr3_alsace_michel_frison_photo

Download/Télécharger (Kobané-mrap.doc,DOC, 106KB)

SYRIE: LA BATAILLE DE KOBANÉ A FAIT PLUS DE 400 MORTS EN 3 SEMAINES

Mardi 7 octobre 2014 à 13h12
Beyrouth, 7 oct 2014 (AFP) — Plus de 400 personnes, en grande majorité des combattants kurdes et des jihadistes, ont péri depuis le début le 16 septembre de l’offensive du groupe Etat islamique (EI) pour prendre la ville syrienne de Kobané, selon un bilan fourni mardi par une ONG.

“Au moins 20 civils, 219 jihadistes de l’EI et 173 combattants kurdes et leurs alliés ont été tués” dans cette bataille, a précisé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui s’appuie sur un large réseau d’informateurs, de sources médicales et de militants en Syrie.

KOBANÉ: DES DIZAINES DE KURDES FONT IRRUPTION AU PARLEMENT EUROPÉEN

Mardi 7 octobre 2014 à 13h12
Bruxelles, 7 oct 2014 (AFP) — Plusieurs dizaines de manifestants kurdes ont fait irruption mardi au parlement européen à Bruxelles pour attirer l’attention sur l’avancée du groupe de l’Etat islamique (EI) sur la ville kurde syrienne de Kobané.

Brandissant des drapeaux kurdes et des banderoles à l’effigie du chef séparatiste turc Abdullah Öcalan, les manifestants, homme et femmes, ont réussi à pénétrer dans le hall du parlement en franchissant les portails de sécurité, prenant de vitesse un cordon policier.
Ils ont fait un sit-in, tandis que plusieurs députés européens venaient à leur rencontre. “Nous allons lutter contre l’EI” leur a lancé, en anglais, le chef du groupe socialiste, Gianni Pittella, récoltant des applaudissements.
Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a ensuite accepté de recevoir une délégation. Il a souligné que leur façon d’agir “n’était peut-être pas la meilleure”, mais les a assurés “du soutien du Parlement européen aux efforts internationaux déployés pour stopper l’EI et promis de convoyer leur message à l’Otan”, a indiqué une source du Parlement.
Des combats de rue opposaient mardi les forces kurdes aux jihadistes dans plusieurs quartiers de Kobané, en passe de tomber aux mains de l’EI, malgré les frappes de la coalition jugées insuffisantes par les Kurdes.
A l’issue de la rencontre avec M. Schulz, les protestataires ont quitté les lieux dans le calme à la mi-journée, selon la même source.
L’irruption des manifestants kurdes dans un espace en principe très sécurisé est intervenue alors que se poursuivaient au parlement les auditions des membres désignés de la future Commission Juncker. Les services de sécurité du Parlement européen vont ouvrir une enquête sur les circonstances de l’incident.

Strasbourg
Des militants kurdes investissent le siège de France 3 Alsace

Des personnes d’origine kurde se sont introduites dans l’enceinte de France 3 Alsace, ce lundi en fin de soirée, place de Bordeaux à Strasbourg.
Ils sont restés à l’extérieur et n’ont pas pénétré dans le bâtiment autour duquel la police s’était massivement déployée. A 0h30, les manifestants étaient environ 140. Munis de drapeaux et de pancartes, ils ont scandé des slogans de soutien à Kobané, ville du Kurdistan syrien située à la frontière turque dont les djihadistes de l’Etat islamique tentent de s’emparer depuis plusieurs jours.
“Les attaques de Daech s’amplifient au Kurdistan syrien, ils tirent sur la population”, a expliqué sur place une militante des droits des femmes kurdes. Les manifestants ont également crié leur colère à l’égard des autorités d’Ankara, accusées de “tirer sur la population civile qui tente de rejoindre Kobané pour combattre Daech aux côtés des Kurdes”. “La Turquie continue à apporter une aide logistique et militaire à Daech”, poursuit une autre militante kurde.
Les manifestants se sont dispersés dans le calme vers 1h15. Un rassemblement similaire d’une trentaine de personnes a été improvisé à la gare de Strasbourg entre 0h15 et 0h30. Antoine Bonin

Similar posts
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]
  • Émotions afro-sionistes dans la Grand... Émotions afro-sionistes dans la Grand-Rue Agente d’artistes réputée, Delphine Courtay s’essaie avec un certain bonheur à l’art de la galerie de peinture, dans la galerie Delphine Courtay tout simplement. Dans la cour intacte derrière la librairie Quai des Brumes, elle expose en ce moment Laurent Impeduglia. Cet artiste reconnu a été lauréat du salon St’art [...]
  • Gilets jaunes: succès de l’Ag d... Dimanche 8 septembre, à Dannemarie dans la salle communale occupée grâce au maire Paul Mumbach, s’est tenue une Coordination des Gilets jaunes de l’Est, territoire plus vaste que le Grand-Est officiel puisque des délégués de Franche-Comté étaient aussi présents avec l’Alsace, la Lorraine, les Vosges et des Allemands. Après un certain retard initial sur l’horaire, [...]
  • Acte 43 à Strasbourg: 400 pour la ren... QG République Place de l’Étoile Départ de la manifestation Place Corbeau Cathédrale de Strasbourg rue Mercière Convergence des luttes gilets jaunes-pompiers Acte 43 de l’Homme de fer au TGI TGI Strasbourg Gilets jaunes République Préfecture Place de Bordeaux Un incident créé par l’interpellation d’un manifestant libéré ensuite Acte 43 Parlement européen Gendarmes, CRS, en veux-tu, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.