Alsace identitaire contre Paris et Champagne-Ardennes

alsace_lève-toi_feuille2chou

Ils étaient des milliers, rameutés place de Bordeaux à Strasbourg, par le président du Conseil régional lui-même, qui avait offert des billets de TER à 5 € pour venir des campagnes où la droite et l’extrême-droite règnent en maître encore, avec des paysans, des artisans, la Chambre de commerce, la CFTC, les fascistes régionalistes d’Alsace d’Abord (le FN n’avait pas donné de consignes), tous les réseaux que la “majorité alsacienne” mobilise dans les grandes occasions, rappelées d’ailleurs dans le discours. On aperçut même sur scène Henri Stoll, alors que EELV était officiellement absent. Des groupes musicaux pour patienter, l’inévitable Jean-Claude Bader dans le rôle de l’allumeur de feu, les Bredelers, les Kansas dont des élus écourtèrent le tour de chant.

Quand le gouvernement est de gauche (du moins aux yeux de la droite alsacienne), les élus de droite se font régionalistes, voire autonomistes. Ils font revivre la mythologie alsacienne, incorporation de force, procès d’Oradour, droit local, synchrotron, etc. Une multitude de drapeaux Rot und Wiss flottait sur le rassemblement, plus nombreux que le pseudo drapeau régional avec son triangle 67 accolé au triangle 68. S’il n’y avait eu un lâcher de ballons tricolores, suivi d’une Marseillaise, mollement reprise, sauf le vers sur le “sang impur” (suivez mon regard..) et “aux armes citoyens” on n’aurait pas vu l’ombre d’un drapeau national! Cela resta statique, et à peine le discours de Richert terminé, le gros de la troupe se dispersa, certains proches d’Alasce d’Abord, avec Jacques Cordonnier se prirent en photo sur les marches du TNS, ex Landtag du temps du Kaiser, précisément au moment où les manifestants anti-TAFTA tournaient autour de la place de la République.

Diaporama

https://www.flickr.com/photos/79179163@N06/sets/72157648252829188/show

La droite alsacienne, jacobine à Paris, autonomiste en Alsace…
http://www.alsace20.tv/VOD/News/24h_en_Alsace/En_direct_de_la_manifestation_contre_la_fusion_!-6insQmNrWV

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.