Mobilisation des vacataires précaires de l’Université Lyon 2. La présidence veut virer les militant-e-s en lutte !

72c0

Le blog : http://mobprecvaclyon2.wordpress.com

—–

Université Lyon 2 : la présidence veut virer les militant-e-s en lutte

Grand nettoyage du paysage politique à l’université Lyon 2 ! Suite à la dernière mobilisation de Lyon 2, après la condamnation à de la prison avec sursis et plus de 4000 euros d’amendes, la présidence veut maintenant se débarrasser des étudiant-e-s contestataires en les convoquant en commission disciplinaire le lundi 20 octobre à 14h. Appel à solidarité. On se laissera pas faire !

Double peine pour les etudiant-e-s de Lyon 2 ?

Étudiants, vacataires, réunis en comité de mobilisation ce 9 octobre, nous avons adopté le texte suivant :

L’an dernier, un mouvement a eu lieu sur la fac. Les étudiants et personnels en lutte s’opposaient aux réformes universitaires et aux restrictions budgétaires, qui conduisent à privatiser les facs et à dégrader nos conditions d’études et de travail : refus d’inscriptions massifs, TD à 40/45 étudiants, engorgement des secrétariats, précarité (ou absence) des contrats de travail, externalisation de services comme le ménage.

Ils s’opposaient à la tendance plus générale aux réformes anti-sociales dans tous les domaines (réformes universitaires, nouvelle convention Unédic pour les chômeurs, révision du code du travail, durcissement des conditions de vie et de régularisation des sans-papiers, etc.).

Cette opposition, dont le point d’orgue a été l’envahissement d’un conseil de la présidence en charge de voter un budget d’austérité -envahissement décidé en Assemblée générale des étudiants-, a conduit à l’intervention brutale de la police sur le campus, et à la répression ciblée de deux étudiants syndicalistes.

Condamné-e-s au tribunal respectivement à des peines de 3 et 6 mois de prison avec sursis, et à plus de 5000 euros de dommages, intérêts et frais d’avocats, ils sont à présent convoqués en commission disciplinaire et risquent jusqu’à 5 ans de suspension de l’enseignement supérieur. La commission d’instruction se tiendra le 20 octobre. C’est la double-peine que cherche à faire appliquer la présidence de l’université.

Contre la répression des étudiants en lutte, contre la dégradation de nos conditions d’études, de travail, et de vie, nous appelons à un RASSEMBLEMENT le lundi 20 octobre, jour de la commission d’instruction, à 12h, dans la cour centrale du campus des quais.

Partout la mobilisation reprend, sous la forme d’Assemblées générales des étudiants en arts du spectacle, d’actions des vacataires qui donnent cours sans contrat de travail.

Pour construire la mobilisation, nous appelons à une RÉUNION d’information jeudi 16 octobre 12h en salle Z112 (Bron) ainsi qu’à une Assemblée Générale jeudi 6 novembre

P.-S.

le comité de mobilisation réuni le 9 octobre

Page facebook : https://www.facebook.com/lyon2enlutte?fref=photo

Source : http://rebellyon.info/Universite-Lyon-2-la-presidence-veut.html

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.