Apprentis jihadistes dans un parc à Strasbourg? “Un simple cours d’autodéfense”

Comme nous le relations hier dans notre article (http://la-feuille-de-chou.fr/archives/72552), le Journal qui a visiblement de moins en moins le temps de se déplacer pour vérifier ses sources mais qui s’empresse de fabriquer du sensationnel à partir de bruits de couloir, a encore une fois prouvé à quel point il était une source peu fiable d’informations…

—–

logo-en

Des personnes contrôlées lundi à Strasbourg dans un parc pour avoir exhibé des armes factices ont démenti avoir déclaré à la police qu’elles s’entraînaient “au nom du jihad”, a dit mercredi à l’AFP l’un des membres de ce groupe.

Ces sept hommes participaient “à un simple cours d’autodéfense avec un professeur”, comprenant des mises en situation avec des armes factices, a affirmé à l’AFP l’homme de 35 ans, qui n’a pas voulu donner son nom et entendait rectifier la présentation des faits dans les médias.

Cet entraînement dans un parc d’un quartier périphérique de Strasbourg avait déclenché l’intervention de la police qui avait alors contrôlé leur identité. Un échange vif avait suivi entre le professeur et l’un des policiers.

L’enseignant a qualifié le policier de “mécréant” mais personne n’a déclaré s’entraîner au jihad “au nom de l’islam”, comme l’avait rapporté mardi une source policière, a dit le jeune homme, qui a filmé la scène avec son téléphone.

Les images de la vidéo montrent un échange vif, mais sans heurts, entre la police et les membres du groupe, vêtus de survêtements et de pantalons amples, portant la barbe pour certains.

Une source policière avait affirmé mardi qu’il s’agissait de “barbus en djellaba” disant “s’entraîner au combat” au “nom du jihad”.

Selon le récit du participant à l’AFP, de confession musulmane, le professeur avait distribué à ses six élèves -des hommes âgés entre 30 et 45 ans- “des jouets”, parmi lesquels “des pistolets en plastique noir” et des “bâtons souples recouverts d’aluminium” pour imiter des couteaux.

Les participants devaient durant le cours mimer par groupes de deux une agression armée, a-t-il raconté. “Ce n’était pas dans un but de partir en Syrie. On est loin de tout ça”, a-t-il ajouté.

“C’était notre premier cours, on se connaissait à peine. On a fait un peu d’étirement, un tour de course, des postures de placement de corps et de l’entraînement pied-poing pour apprendre à avoir une garde”, a-t-il poursuivi, regrettant qu’ils aient été pris “pour des délinquants”.

Il a regretté la publication sur internet de commentaires dirigés contre l’islam et les musulmans.

“Notre intention n’était pas mauvaise, mais parler de jihad peut attiser la haine de personnes et donner des idées”, a-t-il dit.

La police a ouvert mardi une procédure pour “outrage à agent” contre le professeur. Placé mardi en garde à vue, ce dernier est a été libéré mercredi après-midi.

Joint par l’AFP, le parquet de Strasbourg n’a souhaité faire “aucun commentaire”.

http://www.afp.com/fr/info/apprentis-jihadistes-dans-un-parc-strasbourg-un-simple-cours-dautodefense

 

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    16 octobre 2014    

    “La théologie musulmane différencie trois sortes de mécréants en fonction de la Division du monde dans l’islam:dont….
    Le mécréant vivant dans un pays Dar al-‘Ahd en paix avec les pays musulmans, à celui-ci s’applique le verset : « A vous votre religion, à moi la mienne » (sourate 109, verset 6).”
    wykipédia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.