Forum Libé Mulhouse

Blason_Mulhouse

La Feuille de chou a reçu ces documents de Mulhouse

A des élus de la ville de Mulhouse

Madame, Monsieur,
Veuillez trouver ci-dessous, pour information, la réponse que je viens d’expédier à M. Patrick PULEDDA, adjoint au maire de Mulhouse, en réaction à un courriel qu’il m’a adressé le 15 octobre 2014. Cette réponse est accompagnée d’un pièce jointe et contient quelques liens.
Je l’envoie aussi aux médias locaux et à quelques militants d’associations concernés par l’organisation d’un « forum Libé » et qui envisagent de la rediffuser dans leur réseau.

B. Schaeffer

Monsieur l’Adjoint,
Vous avez eu vent de l’idée, lancée par quelques militants, d’organiser un « forum off » en réaction à l’initiative de la municipalité de Mulhouse qui a brusquement décidé de remplacer l’organisation d’un « sommet de la ville » par l’achat d’une prestation – dite « forum Libé » – auprès du journal « Libération ».
C’est en tant qu’adjoint au maire de Mulhouse chargé de l’organisation de ce « forum Libé » qui se déroulera à “La Filature” que vous m’avez alors adressé un courriel, ainsi qu’à une vingtaine d’autres militants.
Je vous remercie. Pour le geste, inédit. Et pour le ton, très aimable.

Mais, au risque de vous donner l’impression de « faire la gueule » (pour reprendre une expression de M. Rottner – interviewé par les « DNA » – à l’encontre de ceux qui s’interrogent sur l’organisation de ce « forum Libé »), je rappelle ici brutalement certaines réalités décrites dans un article paru dans le Monde Diplomatique de septembre 2013, accessible sous ce lien, qui détaille les motivations et les méthodes des organisateurs des forums Libé.

J’envoie le présent courriel à de nombreux conseillers municipaux de Mulhouse pour qu’ils puissent, eux aussi, prendre connaissance de cet article.
Pourront-ils éviter la tentation de s’installer dans le déni ? Comme vous, qui connaissiez probablement les véritables intentions des dirigeants de Libé ?… Et qui ne pouvez pas ignorer totalement celles de votre maire !… Tout comme vous ne pouvez pas ignorer que c’est le contribuable mulhousien qui, finalement, va trinquer.

Les plus susceptibles de vos collègues n’iront peut-être pas au bout de l’article du « Diplo » et pourraient chercher à s’éviter la lecture de la pièce jointe que je vous envoie au nom de l’association « A Contre Courant ». Ce serait dommage, car on y trouve des propositions pour que le public qui fréquentera la Filature les 24 et 25 octobre puisse commencer à bénéficier de ce climat « hautement citoyen » si ardemment souhaité par « Démocratie Ouverte » (l’association co-organisatrice de ce « forum Libé »), en découvrant sur une table de presse des idées qui n’auront pas vraiment cours dans les « débats », ni même dans les « ateliers » de ce forum Libé.

Pour favoriser le pluralisme, d’autres propositions ont été faites par l’association IPDC, qui s’est adressée au maire.
Et comme cela a été suggéré dans le journal « L’Alsace » du 14 octobre, le « Diplo » pourrait être mis à contribution, non ? Pourquoi n’avez-vous pas pensé à solliciter Julien Brygo, l’auteur de l’article signalé ci-dessus ? Ou le rédacteur en chef, Pierre Rimbert, qui est aussi l’auteur de l’ouvrage : « Libération : de Sartre à Rothschild » ? Son intervention dans le débat du vendredi 24 octobre de 20h 30 à 21h 30 programmé sur le thème : « Rencontre avec la rédaction de « Libération », autour de l’actualité », aurait pu dépasser l’horaire prévu sans ennuyer personne, en abordant, par exemple, l’actualité du licenciement du tiers de l’effectif des salariés de Libé…

Dans le courriel que vous m’avez adressé, vous semblez craindre la présence d’un « forum off » dans une Filature déjà « au maximum de ses capacités », dites-vous. Est-ce aussi la crainte de M. Joffrin qui n’a pas répondu, pour l’instant, à l’association IPDC qui lui offre une place – pour lui-même et/ou pour un journaliste de Libé – dans un débat qu’elle organise ? Vos réticences, tout comme celles de M. Joffrin, sont sans fondement, puisque le débat en question, programmé de longue date, sur le thème «La grève ? Encore ?  » se déroulera le 23 octobre, soit la veille du forum Libé. Ce pourrait être un pré-forum, en quelque sorte. Il ne tient qu’à vous et à M. Joffrin qu’il soit « in » au lieu de « off ».

Et je ne parle pas des propositions qui ont été faites par le CP68 à M. l’adjoint aux finances de Mulhouse. Elles sont si nombreuses qu’elles pourraient suffire à elles seules à organiser un autre forum dont les vertus pédagogiques et émancipatrices – nonobstant le thème apparemment austère des dettes publiques – devraient vous étonner.

Vous devinez peut-être que, là, je souris… à l’idée qu’en “territoire” désormais “hautement citoyen”, toutes ces propositions devraient vous enthousiasmer, alors que, probablement, vous angoissez devant la longue liste de ceux qui vous « feront la gueule » si vous tentez de les mettre en œuvre.

La « haute citoyenneté » s’annonce comme devant être un rude combat, M. l’adjoint !…

B. Schaeffer
bernard.schaeffer19@orange.fr

Download/Télécharger (CourrielAuxConseillersMunicip-1.pdf,PDF, 137KB)

Courriel à M. l’adjoint au maire de Mulhouse chargé de l’organisation du forum Libé.

(Adressé aux mêmes destinataires que le courriel précédent, du 16 octobre 2014)

Monsieur l’adjoint,

En confirmant votre grande disponibilité, vous m’avez rapidement proposé une rencontre en réponse à mon envoi d’un courriel daté du 16 octobre 2014(1) (disponible ici) . Je vous en remercie.

Vous m’avez rappelé que vous devez néanmoins tenir compte de votre participation à la prochaine réunion du conseil municipal de Mulhouse, programmée demain lundi, le 20 octobre 2014, à partir de 17h 30, au Parc Expo.

Mais, finalement, ce hasard de calendrier n’est pas un obstacle. Il peut permettre d’aplanir les difficultés qui pourraient résulter d’un manque de clarté de la situation.

Le maire et tous les conseillers municipaux qui se sentent concernés vont sans doute aborder la question du financement du forum des 24 et 25 octobre. C’est en effet un point sur lequel les milieux associatifs mulhousiens s’interrogent beaucoup.
En répondant à un militant qui vous questionnait sur ce sujet, vous avez vous-même répondu en des termes insatisfaisants, en dénonçant les chiffres « complètement fantaisistes et sans rapport avec l’ordre de grandeur » publiés dans les colonnes du journal L’Alsace (entre 300 000 et 400 000 euros) ; les données connues concernant les précédents « forum Libé » vont pourtant bien dans ce sens… Certes, comme vous l’avez laissé entendre, les contributions qui seront apportées sous diverses formes par les différents partenaires de l’opération compliquent, aujourd’hui, l’évaluation.
Mais le maire peut, aujourd’hui, s’engager à payer sur ses deniers toutes les dépenses liées au forum Libé qui ne seront pas couvertes par les sponsors. Et ce – pourquoi pas ? -, sous le contrôle de l’association « Démocratie Ouverte », partenaire du forum Libé mulhousien ; mais sans oublier, surtout, le contrôle de la Chambre régionale des comptes. Voilà qui serait à la fois « hautement citoyen », budgétairement sain et politiquement rigoureux. Et qui permettrait aussi à moyen terme d’éviter l’erreur qui consisterait, comme vous l’avez dit en usant de propos un peu inquiétants, à « renoncer à d’autres manifestations » pour financer celle-ci. Les associations, déjà fortement déçues par le renoncement au « sommet de la ville », dont la préparation était déjà bien avancée, ne l’accepteraient pas.

C’est pourquoi, la clarification attendue des débats qui se dérouleront demain lundi 20 octobre au sein du conseil municipal de Mulhouse devrait aussi concerner les nombreuses propositions qui ont d’ores et déjà été faites par quelques associations. Elles sont de nature à dessiner les contours de ce que pourrait être un « forum off » ou/et – en étalant leur réalisation dans le temps et dans l’espace – un « forum bis ». Là, c’est tout à fait compatible avec vos propos, lorsque vous affirmiez : « Ce qui compte pour moi c’est d’amorcer une démarche, et qu’on aille plus loin ensuite ».

Je ne voudrais pas manquer demain cette entrée du conseil municipal de Mulhouse en « territoire hautement citoyen », pour reprendre le concept fondateur de « Démocratie Ouverte ». C’est pourquoi je viendrai écouter les débats au Parc Expo et serai donc disponible pour vous rencontrer à la fin du conseil municipal.

Outre le plaisir de faire votre connaissance, ce pourrait être l’occasion, avec d’autres, de régler sans tarder quelques aspects pratiques : place réservée à une table de presse et ouvrages divers à la Filature lors du forum Libé, modalités de participation de Libé et des organisateurs du forum au débat sur le thème « La grève ? Encore ? » le 23 octobre au soir (veille du « forum officiel »), etc.
Si un tel mini « conseil off », purement technique, lundi soir, vous pose quelque problème, une rencontre telle que nous l’envisagions dans nos récents échanges de courriels, est évidemment toujours possible : à savoir mardi matin, le 21 octobre, à 10h, dans les locaux de la mairie, 2 rue Curie.
Bien cordialement,

B. Schaeffer

(1) Ce courriel du 16 octobre 2014 est déjà mis en ligne par un journal alternatif du nord de L’Alsace, « Pumpernickel », accompagné de tous les documents référencés, permettant ainsi, si besoin est, de retrouver facilement tous les éléments du dossier. Avec, en particulier, les nombreuses propositions qui ont déjà été faites par des associations après l’annonce du « Forum Libé ».

21 octobre L’information selon les DNA

“Mulhouse Conseil municipal
Débat autour du « Forum pour Mulhouse »

La ville de Mulhouse organise les 24 et 25 octobre prochains le « Forum pour Mulhouse », avec le journal Libération et des invités comme Christiane Taubira, garde des Sceaux, le philosophe Alain Finkielkraut ou encore Daniel Cohn-Bendit, ex-député européen. Pour le maire de Mulhouse Jean Rottner, ce forum, dont le thème est « Mulhouse, c’est vous », répond à un engagement fort de son mandat municipal et doit permettre à la citoyenneté de s’épanouir. Son choix a pourtant été longuement discuté hier soir pendant la séance du conseil municipal. Ses principaux opposants s’interrogeaient notamment sur le coût de ce forum. La réponse apportée par Jean Rottner étant de 134 000 euros, plus 50 000 euros de frais divers, dont la location de la salle de la Filature.

publiée le 21/10/2014 à 05:00”

A moins de lire la Feuille de chou ou Pumpernicke, le citoyen n’en saura pas plus…Circulez, y’a rien à voir!

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.