Le mouvement des Casqué(e)s

1510497_299631366910026_5508062370002745731_n

 

En vue des rassemblements en réaction à la mort de Rémi Fraisse sur la ZAD du Testet, des collectifs appellent à s’y rendre casqué-e-s. Ce texte à visée plus large que ce seul rassemblement explique cette stratégie à la fois symbolique et pratique.

Pour reprendre ce qui avait été écrit par des ami-e-s de Montreuil en 2009, nous portons des casques parce que « nous prenons la mesure des dangers que l’on encourt quand on manifeste sa colère dans la rue ».

Parce que pour nous le casque n’exprime pas la violence, mais le besoin impératif de se protéger. Et parce que nous avons compris que la police ne nous protège pas, mais qu’elle incarne et exerce la violence du système.

Parce que dans d’autres pays, cela va de soi qu’une manifestation ne se fait pas sans protection, et pour que le port du casque devienne ou redevienne un réflexe dans un contexte de répression policière permanente.

Parce que Rémi Fraisse est mort d’un tir policier. Parce que nombre d’autres avant lui sont morts de tirs policiers et continuent de mourir chaque année des conséquences de violences policières.

Parce que nous ne voulons plus perdre nos yeux pour avoir porté sur l’espace public notre colère face au système et à la violence sociale qu’il engendre.

Parce que nous voulons exprimer la nécessité d’un rapport de force et parce que nous en avons assez d’accepter la violence hégémonique de l’État.

Parce que nous voulons abolir les clivages entre « bon-ne-s »
et « mauvai-se-s » manifestant-e-s, entre « violent-e-s » et « non violent-e-s », et parce que pour l’Etat tout-e manifestant-e est de toute façon réprimable.
Parce que la violence n’est pas de notre côté.

Suite à l’assassinat de Rémi, suite à l’assassinat et aux mutilations de nombreux autres des mains de la police, nous n’appellerons pas au calme, nous ne laisserons pas le silence retomber, nous n’oublierons rien !

https://www.facebook.com/MouvementCasque


Download/Télécharger (pourquoi_casques-2.pdf,PDF, 322KB)

Similar posts
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]
  • Roger Hanin et l’Algérie Roger Hanin Aek Bencheikha nous écrit depuis Constantine sur la page FB de l’UJFP pour nous faire suivre un message écrit il y a 2 ans par un de ses voisins oranais, Illies Abdelaziz Eljaafari. C’est un message d’un certain Roger Jacob Levy, plus connu sous son nom d’artiste Roger Hanin, qui tombe fort à [...]
  • Une centaine de Gilets jaunes des 67,... Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 26 septembre à Strasbourg sur un parcours déclaré en préfecture depuis la place de Bordeaux jusqu’au quartier européen puis vers le centre ville où en passant allée de la Robertsau, place Brant, les quais de l’Ill, ils ont rejoint Corbeau puis la place Kléber où tout [...]
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.