Le mouvement des Casqué(e)s

1510497_299631366910026_5508062370002745731_n

 

En vue des rassemblements en réaction à la mort de Rémi Fraisse sur la ZAD du Testet, des collectifs appellent à s’y rendre casqué-e-s. Ce texte à visée plus large que ce seul rassemblement explique cette stratégie à la fois symbolique et pratique.

Pour reprendre ce qui avait été écrit par des ami-e-s de Montreuil en 2009, nous portons des casques parce que « nous prenons la mesure des dangers que l’on encourt quand on manifeste sa colère dans la rue ».

Parce que pour nous le casque n’exprime pas la violence, mais le besoin impératif de se protéger. Et parce que nous avons compris que la police ne nous protège pas, mais qu’elle incarne et exerce la violence du système.

Parce que dans d’autres pays, cela va de soi qu’une manifestation ne se fait pas sans protection, et pour que le port du casque devienne ou redevienne un réflexe dans un contexte de répression policière permanente.

Parce que Rémi Fraisse est mort d’un tir policier. Parce que nombre d’autres avant lui sont morts de tirs policiers et continuent de mourir chaque année des conséquences de violences policières.

Parce que nous ne voulons plus perdre nos yeux pour avoir porté sur l’espace public notre colère face au système et à la violence sociale qu’il engendre.

Parce que nous voulons exprimer la nécessité d’un rapport de force et parce que nous en avons assez d’accepter la violence hégémonique de l’État.

Parce que nous voulons abolir les clivages entre « bon-ne-s »
et « mauvai-se-s » manifestant-e-s, entre « violent-e-s » et « non violent-e-s », et parce que pour l’Etat tout-e manifestant-e est de toute façon réprimable.
Parce que la violence n’est pas de notre côté.

Suite à l’assassinat de Rémi, suite à l’assassinat et aux mutilations de nombreux autres des mains de la police, nous n’appellerons pas au calme, nous ne laisserons pas le silence retomber, nous n’oublierons rien !

https://www.facebook.com/MouvementCasque


Download/Télécharger (pourquoi_casques-2.pdf,PDF, 322KB)

Similar posts
  • Journal politique du confinement : pr... Françoise Vergès (politologue) et Norman Ajari (philosophe). “La crise sanitaire actuelle annonce-t-elle la catastrophe climatique de demain ?”. Avec Aurélien Barrau (astrophysicien) et Daniel Tanuro [...]
  • ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAH... L’HUMANITE – Vendredi, 27 Mars, 2020 ISRAËL. BENNY GANTZ OU LA GRANDE TRAHISON AU SERVICE DE NETANYAHOU Pierre Barbancey Dans un retournement aussi spectaculaire qu’inattendu, le chef du Parti Bleu-Blanc a rallié le camp de son rival Benjamin Netanyahou. Le communiste Ayman Odeh, chef de la Liste unie, dénonce cette volte-face. Benjamin Netanyahou en rêvait. [...]
  • Gratuité des transports CTS! Schiltigheim, le 27 mars 2020, Crise du Coronavirus : Pour la gratuité des transports pour les travailleuses et travailleurs des secteurs indispensables à la Nation et la suspension des abonnements pour le mois d’avril 2020 pour l’ensemble de usager.es Monsieur le Président, Depuis le début de la crise sanitaire, vous agissez en responsabilité pour organiser [...]
  • André Barnoin victime du Covid-19 C’était dans l’ordre (ou le désordre) des choses, la mort charriée par l’épidémie en cours a fini par frapper un visage familier. Il fallait que ça tombe sur Dédé ; le sentiment d’injustice n’en est que plus vif, bien qu’il soit absurde de penser qu’une mort soit plus ou moins juste qu’une autre. André BARNOIN [...]
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.