Les jeux d’ombre du prestataire de Le Pen avec les néofascistes italiens

Capture_decran_2014-11-03_a_15.49.09

Frédéric Chatillon accompagnant Marine Le Pen lors de sa visite en Italie, en octobre 2011. © Capture d’écran d’un documentaire de Canal Plus.

Le 22 novembre, le GUD organise à Paris un « congrès européen » des groupuscules néofascistes avec pour invités d’honneur les grecs d’Aube dorée. Co-organisateurs de l’événement, les Italiens de CasaPound se sont mis au service du réseau de Frédéric Chatillon, conseiller officieux de Marine Le Pen, qui vient de s’installer à Rome.

Officieusement, Frédéric Chatillon, l’ancien leader du GUD et vieil ami de Marine Le Pen est « parti se mettre au vert » à Rome. Et il ne devrait « pas rentrer à Paris avant 2017 », selon un proche. L’information judiciaire ouverte en avril sur les malversations présumées de sa société Riwal et le micro-parti de Marine Le Pen, dont il a été le prestataire de service presque exclusif, l’a poussé à s’éloigner, mais il en profite pour s’implanter en Italie, et y transférer le cœur de ses affaires.

Le 22 octobre, Frédéric Chatillon a en effet déposé à Rome les statuts de Riwal Italia SRL, reprenant ses activités de communication et de publicité déclarées à Paris. Et il a le projet d’ouvrir une structure commerciale en s’appuyant sur les réseaux de ses camarades italiens et des amis français appartenant au mouvement néofasciste CasaPound. Le mouvement italien est, avec les néonazis grecs d’Aube dorée, l’un des invités du GUD à un« congrès européen » des groupuscules néofascistes à Paris, le 22 novembre.

La suite : http://www.mediapart.fr/journal/france/061114/les-jeux-d-ombre-du-prestataire-de-le-pen-avec-les-neofascistes-italiens

Similar posts
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.