Manifestation: La ministre de l’Éducation Nationale se rend au Neuhof le jour de fermeture des écoles et des collèges !

10368274_361899853934610_5098957952416443021_n

Rassemblement à l’appel de la CGT samedi 8 novembre à 10 h 30 devant le Centre culturel Django Reinhardt ( tram Rodolphe Reuss) pour porter à la ministre les revendications légitimes des personnels de l’enseignement et des étudiants

La ministre de l’Éducation Nationale à l’espace culturel Django Reinhardt,
4 Impasse Kiefer à Strasbourg, la matinée du samedi 8 novembre.

La ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, sera à l’espace culturel Django Reinhardt, 4 Impasse Kiefer à Strasbourg, la matinée du samedi 8 novembre pour un audit du quartier du Neuhof.

La ministre se rend dans un des quartiers de Strasbourg les plus touchés par la crise (pauvreté, chômage, délinquance, violence), le Neuhof. Elle s’y rend le samedi où les collèges et les écoles sont fermés. Les personnels de l’éducation prioritaire auraient attendu un peu plus de considération de la part de leur ministre de tutelle et au moins une rencontre.

De plus, lors de son audit du quartier du Neuhof, Mme Najat Vallaud-Belkacem va débattre sur le quartier avec un ancien élève du collège du Stockfeld, Yazid Knibiehly, actuellement en classe de 2nde au lycée Fustel.

Qui a choisi cet ancien élève du collège, comme porte parole du quartier du Neuhof et des personnels de l’Éducation Nationale ?

Pourquoi les représentants élus des collèges du Neuhof ne sont-ils pas invités ?
Pourquoi les enseignants des écoles du Neuhof ne sont-ils pas invités ?

Sur l’Éducation prioritaire, le flou persiste sur les conditions de sortie ou d’entrée dans le dispositif. Même si une dotation supplémentaire de 350 millions d’euros permettrait le maintien du nombre de réseaux, la ministre a aussi indiqué, pour les établissements qui sortiront du dispositif, une clause de sauvegarde de 3 ans permettant de maintenir leurs moyens. C’est qu’il y aura bien des réseaux qui sortiront de l’éducation prioritaire puisque certains vont y entrer !

Les personnels de l’Éducation Nationale du Neuhof ont des revendications à porter et aimeraient avoir un engagement de la part de la ministre. Pour les réseaux des collèges du Stockfeld et Solignac, c’est par exemple l’assurance que les deux établissements soient classés REP+. Sans l’assurance de la conservation de leurs moyens actuels, ces réseaux ne pourront plus assurer leur mission auprès des élèves en grande difficulté de ce quartier et verront leur condition de travail se dégrader.

Aussi, Il est primordial que l’ensemble des personnels des établissements scolaires soient présents lors de cette matinée du samedi 8 novembre pour exprimer leurs revendications et avoir l’engagement du ministre sur le classement en REP + des réseaux des collèges Stockfeld et Solignac.

 

Communiqué du 28 octobre:
Devant la multiplication des violences au sein du réseau d’éducation prioritaire Eclair du Stockfeld, tant dans leur nombre que dans leur intensité, les équipes éducatives s’étonnent et s’inquiètent de ne pas être assurées de faire partie du réseau d’enseignement prioritaire REP+ à la rentrée 2015.

En effet, serait-ce là la récompense de tous les efforts entrepris et fournis par les équipes pour maintenir ces établissements et faire progresser tous les élèves ?

Comment pourrions-nous accepter qu’avec une telle relégation, le signal envoyé par le rectorat soit « ça va mieux au Stockfeld » alors que tous les acteurs sur place vivent le contraire et voient la situation se dégrader tant à l’intérieur qu’aux abords même des établissements. Ceux qui portent ce quartier à bout de bras sauront-ils alors rebondir et trouver en eux les réserves suffisantes pour poursuivre leurs actions pédagogiques, éducatives et préventives dans le seul intérêt des élèves ?

Aussi nous, membre de l’équipe éducative, enseignante et administrative, demandons solennellement l’intégration du collège du Stockfeld dans le dispositif REP+ pour que nous soient donné les moyens de combattre de manière efficace l’échec et le décrochage scolaires.

Similar posts
  • Des milliers de manifestants contre l... On était des milliers de femmes et d’hommes, de familles avec des enfants de tout âge pour défiler contre l’islamophobie insupportable en France, le jour même où Le Monde publiait deux pages d’interview de Renaud Camus, un des intellectuels dévoyé responsable de la prétendue théorie du grand remplacement. Il y avait des musulmans et des [...]
  • Un tunnel ferroviaire fret sous Offen... Vinci,le gouvernement et la plupart des élus alsaciens nous ont expliqué en long, en large et en travers que le Grand Contournement Ouest était nécessaire. Dans un premier temps c’était pour résorber le trafic pendulaire, un très gros mensonge. Puis la vérité est apparue: il s’agit d’un maillon essentiel, d’un point de vue capitaliste libéral, [...]
  • Droit au logement: un sursis pour les... Plusieurs dizaines de personnes ce matin devant le Tribunal d’instance de Strasbourg où Edson Laffaiteur, défendu contre la Ville de Strasbourg, par Me Sophie Schweitzer de la LDH, était convoqué comme responsable de la Roue tourne qui a ouvert l’Hôtel de la Rue abritant à ce jour 167 personnes, femmes, hommes, enfants scolarisés qui échappent [...]
  • 6e jour de grève des facteur.trice.s ... Dès ce lundi 28 octobre 2019, les FACTRICES ET FACTEURS de Villé entameront leur 6ème jour de grève. Un sketch pour bien commencer la semaine : LA LUTTE CONTINUE FACE A UNE DIRECTION QUI JOUE LE POURRISSEMENT DU CONFLIT. · Les agents revendiquent le maintien de 9 tournées sur le site de l’Unité de Distribution [...]
  • “Déficit de la Sécurité sociale... [...]

2 Commentaires

  1. Marc Chaudeur-Büffel Marc Chaudeur-Büffel
    7 novembre 2014    

    Et ça vous étonne ! Intensément significatif . . .

  2. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    7 novembre 2014    

    C’est pour prôner “l’école buissonnière” , pardi ! et pas faire “mauvais genre”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.