Communiqué : Non à la condamnation du blogueur Toufik de Planoise ! / Procès du site le Jura libertaire

Censure et répression…

La Feuille de chou solidaire.

logo-ameb-solidaires

Le blogueur Toufik de Planoise, a été condamné en première instance à payer une amende de 822€ pour « vandalisme », suite à une plainte déposée par la ville de Besançon.

L’objet du crime ? Des affiches, faisant la promotion de son blog, placardées sur des supports illégaux dans la ville. Cette scandaleuse condamnation est le signe d’un acharnement contre ce blogueur militant, dont l’activisme, les prises de positions et les investigations (en particulier sur l’extrême-droite locale) semblent en déranger plus d’un. Nous dénonçons la criminalisation dont fait l’objet notre camarade, alors que nombre d’organisations politiques, syndicales, associatives, et surtout d’entreprises privées ont régulièrement recours à l’affichage sauvage sans être inquiétées. Comble de l’histoire, le Parti Socialiste et les services culturels de la ville de Besançon ne sont pas non plus les derniers à user de tels procédés ! Cette affaire met également en lumière le manque criant d’espaces alloués à l’affichage et à l’expression libres dans la ville, déploré par de nombreuses associations.

Le 14 novembre, Toufik est de nouveau convoqué au tribunal pour le procès en appel. L’AMEB-Solidaires Etudiant-e-s lui apporte tout son soutien et demande la relaxe de notre camarade.

Nous appelons à manifester notre solidarité avec Toufik par la présence du plus grand nombre à son audience, vendredi 14 novembre à 8h30, au Palais de Justice (1, rue Mégevand), salle G.

Par ailleurs, en cas de condamnation effective, nous participerons à la solidarité financière avec notre camarade, à travers l’animation d’une caisse de soutien.

https://syndicatameb.wordpress.com/2014/11/08/communique-non-a-la-condamnation-du-blogueur-toufik-de-planoise/

Plus d’info sur cette affaire : http://www.toufik-de-planoise.net/index.php/affichage-sauvage-les-petits-arrangements-de-la-ville-de-besancon-avec-la-realite/

photo1217

« Insulte à l’autorité de l’État » : le procès du site le Jura Libertaire

Vendredi 14 novembre 2014 à 13 heures se tiendra devant la 17e chambre correctionnelle de Paris le procès du Jura Libertaire, poursuivi suite à une plainte pour « injure et diffamation publiques envers la Police nationale », déposée en juillet 2010 par le ministre de l’Intérieur d’alors.

L’article : http://juralib.noblogs.org/2014/11/08/insulte-a-lautorite-de-letat-le-proces-du-jura-libertaire/

http://paris-luttes.info/insulte-a-l-autorite-de-l-etat-le

 

Similar posts
  • Décès de Raymond Gurème Archives Feuille de chou https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89755 https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89877 [...]
  • Décès d’Anise Postel-Vinay, rés... https://fr.timesofisrael.com/deces-de-la-resistante-francaise-anise-postel-vinay/ [...]
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • La démocratie et les libertés bafouée... Communiqué de presse Etat d’urgence sanitaire : La démocratie et les libertés bafouées Depuis deux mois que nous subissons les flux d’informations en direct (qui laissent peu de place à l’esprit critique et à la réflexion), nous sommes tous devenus des  épidémiologistes, des virologues et nous discutons des effets comparés de la chloroquine ou du [...]
  • Pas de brevet sur les plantes et les ... C’est officiel, nous avons gagné ! Les plantes et les animaux sélectionnés de manière conventionnelle (non-OGM) ne peuvent être brevetés [1]. Tout ça semble être une évidence et pourtant, des entreprises comme Bayer (de Bayer-Monsanto), Syngenta et Carlsberg ont tout fait pour l’éviter. Sans les brevets, elles ne peuvent contrôler et tirer profit des informations [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.