Communiqué : Non à la condamnation du blogueur Toufik de Planoise ! / Procès du site le Jura libertaire

Censure et répression…

La Feuille de chou solidaire.

logo-ameb-solidaires

Le blogueur Toufik de Planoise, a été condamné en première instance à payer une amende de 822€ pour « vandalisme », suite à une plainte déposée par la ville de Besançon.

L’objet du crime ? Des affiches, faisant la promotion de son blog, placardées sur des supports illégaux dans la ville. Cette scandaleuse condamnation est le signe d’un acharnement contre ce blogueur militant, dont l’activisme, les prises de positions et les investigations (en particulier sur l’extrême-droite locale) semblent en déranger plus d’un. Nous dénonçons la criminalisation dont fait l’objet notre camarade, alors que nombre d’organisations politiques, syndicales, associatives, et surtout d’entreprises privées ont régulièrement recours à l’affichage sauvage sans être inquiétées. Comble de l’histoire, le Parti Socialiste et les services culturels de la ville de Besançon ne sont pas non plus les derniers à user de tels procédés ! Cette affaire met également en lumière le manque criant d’espaces alloués à l’affichage et à l’expression libres dans la ville, déploré par de nombreuses associations.

Le 14 novembre, Toufik est de nouveau convoqué au tribunal pour le procès en appel. L’AMEB-Solidaires Etudiant-e-s lui apporte tout son soutien et demande la relaxe de notre camarade.

Nous appelons à manifester notre solidarité avec Toufik par la présence du plus grand nombre à son audience, vendredi 14 novembre à 8h30, au Palais de Justice (1, rue Mégevand), salle G.

Par ailleurs, en cas de condamnation effective, nous participerons à la solidarité financière avec notre camarade, à travers l’animation d’une caisse de soutien.

https://syndicatameb.wordpress.com/2014/11/08/communique-non-a-la-condamnation-du-blogueur-toufik-de-planoise/

Plus d’info sur cette affaire : http://www.toufik-de-planoise.net/index.php/affichage-sauvage-les-petits-arrangements-de-la-ville-de-besancon-avec-la-realite/

photo1217

« Insulte à l’autorité de l’État » : le procès du site le Jura Libertaire

Vendredi 14 novembre 2014 à 13 heures se tiendra devant la 17e chambre correctionnelle de Paris le procès du Jura Libertaire, poursuivi suite à une plainte pour « injure et diffamation publiques envers la Police nationale », déposée en juillet 2010 par le ministre de l’Intérieur d’alors.

L’article : http://juralib.noblogs.org/2014/11/08/insulte-a-lautorite-de-letat-le-proces-du-jura-libertaire/

http://paris-luttes.info/insulte-a-l-autorite-de-l-etat-le

 

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.