Communiqué de l’Association pour la Protection de la Sommerau

P1390400-1024x768

COMMUNIQUE  29 novembre 2014

L’Association pour la Protection de l’Environnement de la Sommerau (APES) s’étonne de la manifestation de ce samedi à l’initiative du maire de Birkenwald et soutenue par les porteurs et sympathisants du projet de golf public.

En effet, la rencontre entre les différentes parties de dimanche dernier 23 novembre à la Région Alsace semblait être de nature à apaiser les vives tensions de la semaine précédente. Intervenant postérieurement à la marche citoyenne ayant rassemblé plus de 600 personnes aux profils très variés dans les rues de Saverne, cette démarche de recherche d’une solution satisfaisante pour toutes les parties semblait enfin ouvrir une voie de dialogue apaisé sortant de la logique de tension. Force est de constater que les diverses sorties médiatiques de cette semaine des pro-golfs ainsi que cette manifestation exacerbera à nouveau les passions dans chaque camp. Ce qui relance la logique de confrontation, bloquante depuis deux décennies maintenant.

L’APES propose de sortir de cette impasse dangereuse en invitant l’ensemble des protagonistes à imaginer des solutions de sortie dignes de démocraties du XXIème siècle. Chaque camp ayant porté haut, fort, et parfois bruyamment ses arguments, et devant la durée exceptionnelle du blocage, trouvons ensemble des pistes de sorties en utilisant des méthodes novatrices désormais possibles, symbolisant une démocratie moderne. Pourquoi ne pas réfléchir à une consultation citoyenne à une échelle adaptée à la problématique (Comcom de Marmoutier-Sommerau et ville de Saverne) pour que les citoyens les plus directement impactés par le projet puissent librement s’exprimer ? Même si ce n’est qu’une consultation, elle permettrait au terme d’une campagne d’arguments de chaque camp, l’émergence d’une expression démocratique incontestable pour chacune des parties. Gageons qu’Adrien Zeller, impliqué au début du projet, n’aurait pas été le dernier à expérimenter cette voie innovante dans le processus démocratique, pour enfin sortir de ce conflit de 20 ans !

Au terme de cette démarche novatrice et responsable, loin de manifestations, contre-manifestations, chacun sortirait grandi, y compris notre démocratie.

APES Contacts 06 11 57 25 58 / 06 30 20 01 99

 

Similar posts
  • Mobilisation dans la culture: Strasbo... Le théâtre de l’Odéon envahi, comme en 1968! La culture mobilisée devant la préfecture “Je veux travailler“ Mobilisation de la culture sur le parvis du TNS à Strasbourg Stanislas [...]
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. Mise à jour du 2 mars Correspondante Des nouvelles de la négociation avec la direction de l’entreprise. La direction a [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.