Suspension d’un enseignant au collège Villon

charlie_strasbourg_f2c
Le rectorat tombe dans le piège de l’hystérisation

Download/Télécharger (com_prof_suspendu_Mulhouse.pdf,PDF, 148KB)

Similar posts
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]

2 Commentaires

  1. Yassine Yassine
    16 janvier 2015    

    Un autre son de cloche :

    Les élèves de 4e d’un collège de Mulhouse (Haut-Rhin) et leurs parents ont riposté avec succès à la pornographie d’un enseignant islamophobe, apprend-on à la lecture d’une dépêche de l’AFP.

    L’incident s’est produit le jeudi 8 janvier, vingt-quatre heures après la tuerie à Charlie-Hebdo.

    Le professeur d’arts plastiques incriminé est arrivé en cours, avec une caricature du prophète Mohammed (ou « Mahomet », comme on voudra) nu et a forcé ses élèves, garçons et filles, à regarder le dessin, probablement en provenance de Charlie Hebdo.

    « Vous devez regarder ça », leur a-t-il ordonné, ajoutant, face aux élèves qui protestaient : « Je suis le chef de mon cours… C’est moi le maître ici… Tu peux sortir ta kalachnikov ! »

    A la sortie de ce « cours » étrange, une vingtaine d’élèves se sont plaints immédiatement auprès du chef d’établissement. Ils ont ensuite prévenu leurs parents, qui ont annoncé un rassemblement devant le collège.

    Sentant le vent du boulet, le recteur d’académie a alors décidé de suspendre le professeur pour une durée de 4 mois « dans un souci d’apaisement ».

    A noter que le journaliste de l’AFP qui a rédigé la dépêche emploie largement le conditionnel pour décrire l’attitude de l’enseignant, alors que de son propre aveu, les faits sont avérés et reconnus par l’enseignant lui-même.

  2. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    16 janvier 2015    

    Vive la religion laïque.
    Je ne veux voir qu’une seule tête et ne susciter aucun débat.
    Villon doit se retourner dans sa tombe si “les 70 vierges” lui en laissent le loisir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.