Tribune libre à Jean-Paul Klée et Georges Fédermann

autocollant-nucleaire-non-merci-12-cm

La France a été officiellement nommée pays hôte de la 21e conférence climat en 2015 (Paris Climat 2015) lors de la 19e Conférence des parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques de Varsovie (COP19).

L’avenir de notre planète est en jeu, tout simplement, si des mesures fermes et draconiennes ne sont pas prises pour réduire nos émissions de CO2.

Mais nous n’en prenons pas le chemin.

Tout se passe comme si chacun le savait mais voulait profiter encore un peu (mais jusqu’où ?) des bienfaits de la croissance .

La fermeture de la Centrale nucléaire de Fessenheim est un des engagements formels du Président Hollande et fait partie des mesures propres à préserver l’ humanité des effets des dangers à très long terme du nucléaire.

Ses défenseurs opposent à nos craintes le fait que le nucléaire serait une forme de production d’énergie « propre ».

C’est ne pas tenir compte de la construction et du démantèlement des centrales et du coût énergétique du transport des déchets radioactifs.

Aujourd’hui, notre ministre de l’environnement , contre toute attente, et comme pour provoquer les opposants au nucléaire (enseignés par les catastrophes de Free Miles Island / Tchernobyl et Fukusima) et pour complaire aux lobbys du nucléaire et pourquoi pas renflouer Areva, mal en point, annonce la relance du programme nucléaire et le poursuite de l’ exploitation de Fessenheim.

Nous restons sans voix et totalement interdits et considérons ces décisions comme des trahisons de l’héritage de « Charlie ».

Compte-tenu, notamment, de la multiplication des incidents ( plus d’une centaine en un an).

Tout comme la participation du premier ministre israélien aux hommages rendus aux victimes de Charlie.

Mr Netayahou s’est comporté à Paris comme s’il s’adressait aux Français, directement de la Knesset pour enjoindre les Français Juifs à quitter notre pays , où ils seraient menacés.

« Bibi » , comme l’appellent familièrement les Israéliens , a récidivé à l’enterrement des 4 victimes françaises-juives , à Jérusalem, en présence de Mme Royal , complice de fait de la politique de colonisation de l’état d’ Israël et des pertes humaines infligées à Gaza lors des deux dernières guerres récentes ( dont 14 journalistes).

Est-il nécessaire de rappeler que nous ne remettons pas en question le droit à l’existence d’ Israël?

La démission de Mme Royal serait un geste préparatoire fort à la Conférence de décembre 2015

Georges Yoram Federmann

Et Jean-Paul Klée

Le 16 janvier 2015

Note Feuille de chou
Insister sur “l’existence de l’Etat d’Israël” alors que cet Etat empêche toute existence d’un Etat palestinien indépendant séparé ou toute émergence d’un seul Etat sur la base de l’égalité de tous les citoyens palestiniens et israéliens ne nous semble pas aller dans le sens d’une solution juste et durable.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.