Hystérie et délire! (COMMUNIQUE DE LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME – Section Mulhouse)

logo

 

Au nom de quel ordre républicain un élu de la République s’est-il cru autorisé à stigmatiser quelques parents d’élèves qui amènant parfois leur enfant en retard à l’école présenteraient comme excuse qu’ils ont fait la prière! Notons au passage l’adresse qui consiste à ne pas préciser à qui cette prière était adressée, car le choix est large dans un état laïque où tous les croyants, doit-on le rappeler au-dit élu, ont le droit de pratiquer leur culte et de prier le bon Dieu des églises, le Dieu des mosquées, le Dieu des synagogues, ou encore Vichnou…

Mais voilà, cet élu a cru bon d’élever l'”affaire” au niveau national, d’abord au sein de son parti, pour y dénoncer des “phénomènes qui mettent à mal la laïcité”, puis, grâce à la brillante intervention de Madame Kosziusko-Morizet, sur les ondes et dans la presse, la “polémique” enflant pour très rapidement exposer au monde entier les turpitudes de “ces gens-là” et attiser les réactions haineuses, racistes, et profondément stupides qu’appelait d’ailleurs une telle dénonciation qui s’inscrit dans le droit fil des interventions martiales qu’annoncait le discours des voeux du Maire de Mulhouse, appelant à prendre les armes dans cette fameuse “guerre des civilisations”.

Mais il paraît que c’est en fait pour le bien des enseignants que l’élu estime de son devoir de “faire remonter” des faits aussi graves devant lesquels l’éducation nationale resterait sans réaction et les enseignants complètement démunis!

Car bien sûr dans les écoles de la République il n’y aurait plus de règlement intérieur opposable aux parents, à tous les parents puisqu’ils sont responsables de l’assiduité de leurs enfants?

Et bien sûr les enseignants devraient, comme la loi leur en fait obligation dans les cas de suspicion de mal traitance, dénoncer ces mauvais parents, qui, au lieu d’arriver en retard parce qu’ils sont passés acheter des croissants avant de conduire leur enfant à l’école, ont pris quelques minutes de trop pour pratiquer leur Appel à la délation, libération de la parole de haine, discrimination, racisme, est-ce là le nouvel ordre républicain que l’on érige en modèle? Nous disons non! C’est notre République que l’on défigure!

Il nous appartient, ensemble, de dénoncer les manœuvres politiciennes irresponsables qui mettent en danger l’équilibre fragile où notre société tente de construire de nouveaux ponts entre citoyens de toutes origines, religions ou pensées philosophiques et de donner du sens à notre devise, effort plus que jamais nécessaire, en cette période de danger pour nos libertés et pour les principes d’égalité et de fraternité!

Mulhouse, le 3 février 2015

 

Rétropédalage

L’Alsace

PRIÈRES À MULHOUSE
Kosciusko-Morizet exprime «ses plus vifs regrets» après ses «propos inexacts»
La vice-présidente déléguée de l’UMP Nathalie Kosciusko-Morizet a exprimé mercredi ses «plus vifs regrets» après ses «propos inexacts» sur des parents qui, à Mulhouse, «préfèreraient amener leurs enfants à la prière plutôt que de respecter les horaires de l’école publique» tenus lundi sur RMC et BFMTV.
«Ces propos sont inexacts et proviennent d’une mauvaise interprétation d’une conversation avec le maire de la ville (Jean Rottner, NDLR) sur la situation délicate dans laquelle se trouvent certaines de ses écoles. (…) Je précise donc que contrairement à ce que j’ai déclaré sur la foi de mauvaises informations, seuls les parents sont concernés et aucunement les enfants. J’exprime mes plus vifs regrets aux personnes qui ont pu se sentir blessées par mes propos», écrit Mme Kosciusko-Morizet dans un communiqué transmis à l’AFP.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.