Liberté d’expression et de création à géométrie variable, par Michael Warschawski

531853_159580314192957_71086605_n-1

Selon la rive sur laquelle Netanyahou se trouve

Liberté d’expression et de création à géométrie variable 

Netanyahou est en train de péter un câble après l’autre. Le plus important étant, tout le monde en parle, le câble qui relie Israël et les Etats-Unis d’Amérique. Mais même dans des affaires de moindre importance, son comportement permet de commencer a douter de son équilibre mental. 


Depuis hier c’est l’affaire du Prix d’Israël en critique littérature qui fait la une des journaux locaux. Le Prix d’Israël est la plus haute distinction de l’Etat hébreu, remis solennellement le Jour de l’Indépendance à ceux ou celles dont l’Etat veut marquer leur contribution exceptionnelle dans différents domaines. Chaque année, une commission spéciale est nommée par le ministre de éducation et de la culture, composée d’écrivains et de critiques littéraires reconnus. 


Cas sans précédent, Netanyahou est intervenu dans la constitution de la commission et a mis un veto à la nomination du Professeur Avner Holtzman de l’Université de Tel Aviv et du Professeur Ariel Hirschfeld de l’Université Hebraique de Jérusalem. Si l’on ne sait pas la raison qui a poussé Netanyahou à mettre son veto sur Holtzman, le Premier Ministre n’a pas caché les raisons de son hostilité à la nomination de Hirschfeld: “il soutient les réfractaires” aurait-il dit à ses proches… On dit aussi que David Grossman, sans doute le plus grand écrivain israélien contemporain, aurait été sur la liste des lauréats, et pour Monsieur et Madame Netanyahou, il est hors de question de donner le Prix d’Israël à celui qui n’a jamais caché son opposition à la politique du Premier Ministre en place.


Cette grossière et inédite interférence du Premier Ministre a eu un effet immédiat : 6 membres de la commission viennent de donner leur démission, et un des candidats au Prix Israël de littérature a annoncé qu’il n’était plus candidat. Le célèbre cinéaste Ram Levi a annoncé qu’il se retirait de la commission qui choisit le Prix d’Israël en cinéma. Et ce n’est que le début.
Dors et déjà, on craint que cette année, faute de candidats éventuels pour le jury, il n’y aura pas de Prix Israël de critique littéraire, voire de littérature et même de cinéma.


J’oubliais : il s’agit du même Benjamin Netanyahou qui paradait, il y a encore quelques semaines, pour la liberté d’expression en tête de la manifestation qui faisait suite au massacre dans les locaux de Charlie Hebdo. Mais la, bien sur, il s’agissait d’une liberté d’expression menacée par des Islamistes, alors qu’à Tel Aviv il s’agit d’un complot de gauchistes et de réfractaires.

Michael Warschawski – 13 février 2015

L’écrivain David Grossman retire sa candidature au Prix Israël

http://www.lalibre.be/culture/livres/l-ecrivain-david-grossman-retire-sa-candidature-au-prix-israel-54dd1c8135701001a1b12b6a

Similar posts
  • Contre l’offensive de ceux qui ... Nous assistons à une nouvelle offensive du lobby pro-israélien pour l’adoption de la “définition IHRA” de l’antisémitisme. Il faut ainsi noter la prochaine réunion, censée être un “sommet numérique mondial contre l’antisémitisme”, organisé par la municipalité de Francfort le 16 mars prochain, et qui sera en pratique utilisé pour faire la promotion de la “définition [...]
  • Mobilisation dans la culture: Strasbo... Le théâtre de l’Odéon envahi, comme en 1968! La culture mobilisée devant la préfecture “Je veux travailler“ Mobilisation de la culture sur le parvis du TNS à Strasbourg Stanislas [...]
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. Mise à jour du 5 mars “Les négociations viennent de se terminer à Brumath et toujours aucune avancée de la [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.