Homosexualité, nazisme et extrême droite…

unnaziwallon06

L’imagerie de la propagande nazie allemande des années 1930 : famille traditionnelle, enfants disciplinés et guerriers virils de type « homo-érotique » – Document-montage : RésistanceS.

 

L’auteur Jonathan Littell, Prix Goncourt 2007 pour Les Bienveillantes, propose depuis peu un nouveau livre, Le sec et l’humide (chez Gallimard). En 136 pages, il y décrit le « discours degrellien » (voir notre article «Degrelle sous la plume de Jonathan Littell» ). Consacré à la prose guerrière du général de la SS « Wallonie », ce livre du jeune écrivain franco-américain aborde aussi un aspect rarement évoqué du fascisme, l’«homo-érotisme». RésistanceS, le web-journal de l’Observatoire de l’extrême droite, s’est penché à son tour sur ce sujet relevant du tabou absolu chez les adeptes fanatiques de la famille traditionnelle. Et pourtant…

La suite : http://www.resistances.be/unnaziwallon03.html

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.