Calais : Un journaliste de télé anglaise dénonce les violences d’un CRS

942814134_B974780253Z.1_20150213234105_000_GF43VSLAO.1-0
Publié le 13/02/2015

Fin janvier, un Soudanais est renversé sur l’autoroute A16 : fracture de
la maléole, hospitalisation, opérations. Cet homme aurait été percuté
par un véhicule de CRS. Des témoins auraient assisté à la scène.
L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie pour
éclaircir les faits. L’affaire, impliquant les forces de l’ordre, est
sensible. Et ce n’est pas la seule. Les CRS sont également pointés du
doigt dans une affaire de violences contre des journalistes anglais.

Coup de matraqueet dégradation de matériel

En fin d’année dernière, deux journalistes britanniques enquêtent à
Calais. Au coeur de leur sujet d’investigation pour une chaine de télé
anglaise : les migrants coincés dans la cité des Six-Bourgeois. Au moins
l’un des deux journalistes aurait alors été victime de violences.

Ce journaliste, dont le reportage n’a pas encore été diffusé, dénonce
des violences physiques à l’aide d’une matraque de la part d’un CRS,
mais aussi des dégradations de matériel. Le journaliste aurait eu
plusieurs jours d’interruption temporaire de travail dûs aux blessures.

Les deux Britanniques se trouvaient à proximité de la station service de
la rue des Garennes quand les faits se sont déroulés. Ils étaient
semble-t-il en train de tourner des images sur le terrain quand ils
auraient été contrôlés. C’est à ce moment que des violences auraient été
commises. Une plainte a été déposée et une enquête de l’IGPN est en
cours. Au moins un CRS est visé par les dénonciations des journalistes.

En début d’année, les auditions des journalistes et d’au moins un CRS,
qui ne reconnait pas les faits, ont été effectuées au commissariat de
Coquelles. Une confrontation a également eu lieu. Selon les premiers
éléments, une vidéo a été tournée lors des violences dénoncées.

En janvier dernier, l’ONG Human Rights Watch publiait un rapport
dénonçant des violences policières envers les migrants, faits dénoncés
depuis des mois par les associatifs. Des faits toujours niés tant par
les représentants de syndicats de police que par les représentants
d’Etat. Après le rapport de HRW, des activistes No Border ont saisi le
Défenseur des droits de l’homme, lui transmettant des éléments collectés
entre 2012 et 2014.

Delphine KWICZOR

http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/un-journaliste-de-tele-anglaise-denonce-les-violences-ia0b0n182712

Similar posts
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • 400 manifestants à Strasbourg Le rassemblement lancé par Alsace Révoltéeet soutenu ici par le QG République Strasbourg commençait à 11h30 place de l’Etoile à Strasbourg. Peu à peu arrivaient des gilets jaunes d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Bourgogne, d’Allemagne aussi. Les Kurdes étaient aussi présents comme à chaque manifestation. Une première déclaration en préfecture prévoyait de démarrer place [...]
  • Brigitte et Emmanuel [...]
  • L’Archevêque de Paris veut ferm... Chers amis, Peut-être le savez-vous, mais le Centre pastoral St-Merry, acteur reconnu d’un Eglise ouverte sur le monde, solidaire des plus démunis et de toutes les victimes d’injustices, en France comme à l’étranger (voir par exemple l’action du groupe Gaza dont je m’occupe) est l’objet d’une attaque en règle de l’archevêque de Paris, qui a [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.