La prestigieuse université SOAS de Londres vote le boycott académique d’Israël

university-soas-940x375

 

La prestigieuse université Londonienne de SOAS a décidé par référendum de suspendre toute relation académique avec les universités d’Israël. La communauté de SOAS (School of Oriental and African Studies), a en effet validé en ce début de semaine un vote qui s’est déroulé tout au long de la semaine dernière et qui a impliqué le corps enseignant, les étudiants et le staff de l’université. 73% des votants ont choisi le boycott des institutions académiques israéliennes.

Par ce vote, l’université de la SOAS rejoint la campagne de BDS (Boycott Divestment and Sanctions) et adopte les directives de la campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBl).

Plutôt dans la semaine, PACBI, les étudiants palestiniens et les syndicats académiques ont exprimé leur soutien pour un vote favorable au boycott sous le slogan ‘ISRAELI APARTHEID AND OCCUPATION OFF OUR CAMPUS!’ .Non a l’apartheid israélien et l’occupation dans notre campus.

LIRE AUSSI:

Ce boycott, qui devrait être mis en œuvre dans les mois qui viennent par l’administration de SOAS touchera les échanges avec les institutions académiques d’Israël et non les étudiants de ce pays, présents également en bon nombre dans le campus historique de Russel Square à Londres.

Il reste que ce vote pour le boycott est une première en Europe Occidentale. « Il a le potentiel de modifier les relations des universités britanniques et européenne avec les universités Israéliennes. Le temps de la fin de l’impunité de l’Etat d’Israël est arrivé ». a déclaré un des animateurs de la campagne pour le boycott après l’annonce des résultats.

En 2011, l’université de Johannesburg a rompu ses relations avec l’université israélienne de Ben Gourion après une campagne de la BDS.

L’université de SOAS, est classée parmi les 10 meilleures universités du monde dans ses domaines de compétences, sciences politiques et relations internationales appliquées à la sphère de l’Afrique du Moyen orient et de l’Asie. Elle est présidée par Mme Graca Machel, la veuve de Nelson Mandela et précédemment de Samora Machel, président de la Mozambique.

SOAS compte près de 6000 étudiants et abrite, entre autres, un département de 200 langues pour la plupart des dialectes d’Afrique et d’Asie. Connue pour son positionnement idéologique anti-colonial et pour ses positions fermes sur les droits de l’homme, SOAS a formé plusieurs générations d’acteurs politiques et civiques de renom. La plus connue étant l’icône de la résistance à la dictature militaire en Birmanie, Aung San Suu kyi, prix Nobel de la paix.

http://www.huffpostmaghreb.com/2015/03/04/la-prestigieuse-universite-soas-de-londres-vote-le-boycott-academique-disrael_n_6798914.html

SOAS, la grande université londonienne vote le boycott universitaire d’Israël

Nouvelle victoire BDS : l’Université des études orientales et africaines (School of Oriental and African Studies, SOAS), située au cœur de Londres, et reconnue comme « le meilleur centre de recherche au monde concernant les matières en relation avec l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient, vient de voter massivement en faveur de la campagne VDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).

http://oumma.com/219910/soas-grande-universite-londonienne-vote-boycott-unive

GB: une université vote en faveur du boycott des institutions israéliennes

Les étudiants ont immédiatement appelé à rompre tout lien avec l’Université hébraïque de Jérusalem

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/63286-150305-gb-une-universite-vote-en-faveur-du-boycott-des-institutions-israeliennes

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.