Pierre Stambul sur France 3 PACA après l’agression du RAID

Stambul_Raid

Reportage après l’agression du co-président de l’UJFP par le Raid dont les médias dominants ne parlent pas.

On attend encore des réactions du gouvernement, du ministre de l’intérieur. Seul le préfet des Bouches-du-Rhône s’est excusé.

Pierre Stambul a été victime d’un acte antisémite, ce qui démontre encore une fois le lien entre sionisme et antisémitisme.

L’agression que notre camarade a subie, par le RAID, envoyé probablement par le même individu franco-israélien ultra-sioniste qui a déjà fait ce coup contre d’autres membres de l’UJFP, et est responsable de la mort du père d’un journaliste, dans une crise cardiaque, aurait pu être mortelle, car cet individu précisait que Stambul était “armé”!

Arrêté par le Raid par erreur, il raconte

Pierre Stambul, responsable marseillais de l’UJFP, une association juive militant pour les droits des Palestiniens, a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi par le Raid à son domicile de Marseille après une dénonciation mensongère, puis interrogé et placé en garde à vue…

Victime d’un canular téléphonique ou d’un hacker

Une personne “a appelé la police en utilisant son numéro de téléphone, et en disant avoir battu sa femme”, a-t-il raconté. Les policiers ont effectué un “contre-appel” : ils ont rappelé le numéro – qui correspondait bien au numéro de Pierre Stambul – “et sont retombés sur le même individu, qui leur a cette fois-ci dit que sa femme était morte” et qu’il attendait la police “avec un fusil”, a-t-il poursuivi. “C’est ce contre-appel qui a déclenché l’opération du Raid” a expliqué le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nuñez…

Interrogé sur les ressemblances apparentes entre ce canular et les méthodes du hacker franco-israélien Ulcan, de son vrai nom Grégory Chelli, le préfet a admis la pertinence de la comparaison, “autant sur le mode opératoire que sur les cibles”. Chelli, qui se présentait sur Twitter comme “militant sioniste” s’en est pris à plusieurs reprises ces dernières années à des journalistes ou des médias dont les positions lui paraissent hostiles à Israël. Il avait revendiqué le piratage de France Inter et France Info et avait visé personnellement le journaliste de Rue89 Benoît Le Corre avec un mode opératoire similaire.

Pierre Stambul sera reçu par le Préfet lundi. Il espère avoir des excuses… et réparation.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.