Martine Aubry, maire PS de Lille fait expulser des Roms d’une réunion consacrée …aux Roms !

Dans ses nouveaux excès de zèle aux accents vallsiens, tout entiers destinés à l’espoir réel ou fantasmé d’un probable siège de ministre -ou d’autre chose- en 2017, sous le futur règne de Manuel Carlos Ier, Martine Aubry ne se contente plus de faire expulser à tour de bras les Roms des bidonvilles lillois ; désormais, elle fait également expulser des Roms des réunions municipales qui leur sont consacrées !

Ainsi donc, ce lundi (29 juin), lors d’une réunion programmée de longue date à la mairie de Lille et dont des invitations informelles avaient été lancées à des représentants des familles Roms, la maire “socialiste” a tout bonnement fait interdire l’entrée à ces personnes.

Voir les articles locaux:
http://www.lavoixdunord.fr/region/viorel-costache-le-rom-econduit-par-martine-aubry-a-ia19b0n2916813

et http://www.lavoixdunord.fr/region/narghita-je-voulais-juste-dire-au-maire-de-lille-que-ia19b0n2920791

Parmi les personnes refoulées, Viorel Costache que nous avions rencontré à Strasbourg, il y a quelques semaines, venu spécialement d’Antibes pour s’indigner du traitement inqualifiable réservé aux Roms dans la capitale alsacienne, et qui, après le décès tragique d’un enfant Rom dans l’incendie d’un bidonville lillois, avait convenu avec l’adjoint du maire de revenir porter haut la parole des Roms de Lille.

Ce lundi donc, laissé à la porte de la réunion, Viorel Costache a fait l’amère expérience d’un pouvoir qui lui a volontairement renvoyé l’image du peu qu’il représente à ses yeux: un Rom, rien qu’un Rom, c’est à dire RIEN.

A ce premier scandale exemplaire de racisme d’État décentralisé, ouvert et pleinement assumé, s’en ajoute un second : Viorel Costache est non seulement Rom, c’est aussi le seul Rom président d’association de défense des droits des Roms (PRALES), autrement dit un homme qui connait ses droits et qui ose les faire valoir.

Au delà de l’image humiliante que la mairie de Lille lui a volontairement renvoyée, c’est bien la parole critique d’un citoyen pleinement engagé au service de son peuple qui a été empêchée d’entrer.

Lui fermer la porte pour lui fermer la bouche; au moins le style Aubry est sans détours. A Strasbourg, on lui avait plus hypocritement proposé un emploi à la mairie en échange de son silence…

Interdire à des Roms de venir s’exprimer sur une politique qui les concerne, c’est, au-delà de l’insulte faite aux Hommes, un déni de réalité, de responsabilité mais aussi de droit, et au final, un pur déni de démocratie.

 

Capture d’écran 2015-07-01 à 19.12.29

Capture d’écran 2015-07-01 à 19.12.48

 

Similar posts
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]
  • Solidarité contre la répression / 12 ... communiqué NPA 67 le 4 janvier 2021 Solidarité contre la répression Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 12 janvier à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 12/01/2021 à 8h30 comparaîtra devant le Tribunal [...]
  • Quel virus la préfète du Bas-Rhin cra... QUEL VIRUS LA PREFETE DU BAS RHIN CRAINT-ELLE LE PLUS? LA COVID 19 OU LA CONTESTATION? Interdiction de la manifestation du 31 décembre par la préfète du Bas-Rhin La manifestation organisée par Gilets Jaunes tous ensemble a été interdite par la préfète le 29/12/2020. Avec notre avocat Me Pialat, nous avons déposé un référé-liberté qui [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.