#OXI Chant des partisans grecs

Capture d’écran 2015-07-15 à 03.52.42

 

Ami entends tu le vol noir des banquiers sur la Grèce
Ami entends tu le cri sourd du pays qu’on oppresse
Ohé citoyens, tous les peuples européens, c’est l’alarme
Ohé financiers, chancelière et président veulent nos larmes

Sortez de vos fermes, vos bureaux, vos usines, c’est la guerre,
Portez les couleurs de ceux qu’on assassine de misère
Ohé mes amis ce soir soyons tous unis pour défendre
Un peuple maudit dont ils ne nous laisseront que des cendres

Demain, quand les Grecs seront morts, les bourreaux de l’Europe
Vont-ils s’arrêter ou bien se retourner vers les autres
Alors, si tu veux faire entendre un grand cri de colère
Ami, rejoins-nous, ne vivons plus à genoux sur la Terre

Si tu ne dis rien, alors c’est toi demain le coupable
Ce sera ton tour d’aller t’asseoir autour de leur table
Il sera trop tard, pour donner un peu d’espoir à tes frères
Ohé c’est ici, maintenant, qu’il faut cesser de se taire

Amis entends tu le vol noir des banquiers sur la Grèce
Ami entends tu le cri sourd du pays qu’on oppresse

Sur la musique du Chant des partisans
Paroles : Annie Moriou-Téron
Voix et guitare : Marc André
Vidéo : Naz Oke

 

Je voudrais lui dire bravo, lui rendre hommage.
Faire entendre sa colère et son courage.
L’aider à reprendre espoir, chasser sa peine,
Faire cesser cette mascarade européenne.

C’est la Grèce que l’on matraque,
Que l’on poursuit, que l’on traque.
C’est la Grèce qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.

C’est la Grèce qu’on emprisonne,
Que la troïka rançonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu’au bout, jusqu’au bout.

Non personne ne lui fera courber l’échine
Notre soeur, fière et rebelle, qu’on assassine.
Suivons son exemple et relevons la tête
Chassons ces vautours qui se payent sur la bête.

Oui demain, c’est le même sort qu’on nous réserve
La même soupe amère que les banquier nous servent.
De Madrid à Paris, la même galère
Unissons nos forces, battons-nous mes frères !

Soufflant du coeur d’Athènes, la révolte gronde
Tendue vers une vie solidaire et féconde
Un avenir sans pouvoir, sans arrogance
Débarrassé des maîtres de la finance.

Paroles et interprétation : Marc André
Sur l’air de “Sans la nommer” de Moustaki
Illustration : Stéphane Cattaneo
Vidéo : Naz Oke

Similar posts
  • 5000 à Strasbourg contre le racisme a... 5000 à Strasbourg, surtout des jeunes, du jamais vu. Ils-elles étaient là mobilisés contre le racisme et les violences policières aux USA et en France. George Floyd et Adama Traoré, ces noms ont été scandés comme ceux d’autres jeunes assassinés par la police parce qu’ils n’avaient pas la “bonne” couleur de peau. Face à cette [...]
  • Hommage à George Floyd devant le cons... Manifestation contre les violences policières aux USA Une petite centaine de personnes présentes face au consulat US à Strasbourg, protégée par les émules français de la police étasunienne. On peut noter que pour manifester à Strasbourg, il vaut mieux s’appeler MRAP et Justice & Libertés que Gilets jaunes ou NPA…Curieuse [...]
  • Justice pour Adama! Halte aux violenc... Témoignage M.Ouak. Il y avait une foule immense, dense, au nouveau Palais de Justice (pourtant pas facile d’accès entre Pte de Clichy et bd périphérique). Une foule jeune, très bigarrée: des racisés et des pas-racisés, des habitants des banlieues et des Parisiens (d’après leurs vêtements), des jeunes visiblement motivés et révoltés par l’injustice (nombreuses pancartes [...]
  • Procès en appel de deux gilets jaunes Procès en appel de 2 Gilets Jaunes lourdement condamnés en décembre 2018 à Valence Communiqué de Tom et Stéphane jeudi 28 mai 2020, par Stéphano. https://ricochets.cc/Proces-en-appel-de-2-Gilets-Jaunes-lourdement-condamnes-en-decembre-2018-a-Valence.html Communiqué du collectif de soutien des « 4 de Valence » Un an et demi après le premier procès, la solidarité est toujours notre meilleure arme samedi 30 mai [...]
  • DNA, gilets jaunes et préfète Courriel aux DNA Une fois de plus ce lundi 1er juin, les DNA se font l’écho de la préfecture en écrivant « Le samedi 16 mai les gilets jaunes puis le NPA s’étaient rassemblés à Strasbourg, sans respect de la fameuse règle des dix personnes. » Le 16 mai, j’étais place de la République à [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.