SIGNEZ LA PÉTITION : Arrêt des poursuites judiciaires contre La Feuille de chou !

Jusque là, le seul à avoir tenté de nous censurer est un responsable du FN ! Aujourd’hui, celui qui porte plainte est au PS ! Le FN en rêvait, le PS le fait…

IMG_1310

A Monsieur le Procureur de la République, TGI Strasbourg,

 

Contre le délit de solidarité, pour le droit à l’information !

SOUTIEN À LA FEUILLE DE CHOU !

SIGNEZ LA PÉTITION : http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2015N48059

 

Pour la première fois depuis sa création en 2004, La Feuille de chou, média libre strasbourgeois dédié à l’actualité des mouvements sociaux, des luttes syndicales et écologistes, fait l’objet d’une plainte en justice. Jean-Claude Meyer, son fondateur et directeur de publication, a été mis en examen pour « avoir tenu des propos portant atteinte à l’honneur et à la considération de Jean-Claude Bournez », chef de la Mission Roms de la Ville de Strasbourg, dans deux articles publiés en décembre 2014 :

« Noël à Strasbourg : le chef de la mission rom de la ville demande l’expulsion d’une dizaine d’enfants dont deux sont des nourrissons » (12/12/2014)

« Une femme avec neuf enfants laissée à la rue par la ville de Strasbourg » (19/12/2014)

 

La Feuille de chou a fait de nombreux reportages sur les campements Roms de Strasbourg depuis plus de trois ans, aux côtés d’associations et d’ONG. Elle a consacré plusieurs dizaines d’articles à la situation dramatique et inadmissible de ces citoyens de l’Union européenne, sur la base d’une présence régulière sur les terrains dits « illicites » ou dans les camps gérés par la Ville.

Les billets incriminés ne disent que la triste réalité des actions menées par la Mission Roms et ses agents, confirmée, depuis, par d’autres médias, les Dernières Nouvelles d’Alsace et Rue 89 Strasbourg en particulier.

Il va sans dire qu’une plainte émanant du chef de la Mission Roms de la Ville de Strasbourg, chargé de mettre en oeuvre la politique municipale que nous dénonçons depuis plusieurs années, est une attaque contre la liberté de la presse et d’informer qui vise à empêcher le devoir de solidarité. Elle voudrait nous faire payer, dans les deux sens du terme, notre soutien indéfectible aux familles Roms, nos informations dérangeantes et notre indignation légitime au regard des faits.

Selon nous, son ” honneur” et sa “considération” ne sont pas atteints. Nous décrivons ses actes ou la manière dont il remplit sa fonction. Nous savons, pour l’avoir écrit, qu’il reçoit  des ordres de missions de sa hiérarchie, Mme Marie-Dominique Dreyssé, adjointe aux Solidarités qui a reçu délégation du sénateur-maire de Strasbourg, M. Roland Ries.

Ainsi, dans un contexte local et national d’expulsions quasi quotidiennes, mais aussi d’intimidations et de poursuites de militants pour des « délits de solidarité », nous, administrateurs et rédacteurs de la Feuille de chou, revendiquons le droit d’agir en solidarité avec les familles Roms, de veiller au respect de leurs droits de citoyens européens, mais aussi de minorité discriminée, et faisons valoir le droit d’informer librement des politiques municipales et nationales à leur égard, fut-ce d’une manière critique et incisive.

 

Certains d’entre nous sommes les enfants de victimes du nazisme et du franquisme. Nous sommes d’autant plus vigilants sur ce qui, à partir des politiques actuelles des administrations concernées et en particulier pour la Mission Roms, pourrait conduire à de graves dérives. L’histoire montre que cette vigilance est plus que nécessaire. Vouloir l’empêcher aujourd’hui est inquiétant.

Aussi, nous n’acceptons pas qu’un fonctionnaire de la Ville, puisse tenter, à travers la justice, de censurer un travail d’information sur ses missions et la politique municipale qu’il met en oeuvre.

La plainte contre la Feuille de chou est une grave atteinte à la liberté d’informer que possèdent tout citoyen et les médias, mais aussi une attaque contre la presse qui résiste.

C’est pourquoi, les administrateurs, les rédacteurs et les correspondants de La Feuille de chou appellent tous ceux et celles qui sont attaché(e)s à la liberté d’expression et à la liberté de la presse, à signer pour l’arrêt de toute poursuite judiciaire contre son fondateur et directeur de publication, Jean-Claude Meyer.

 

Strasbourg, le 21 juillet 2015

La Feuille de chou

Contact : F2C.media@gmail.com

SIGNEZ LA PÉTITION : http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2015N48059

Le comité de soutien à la Feuille de chou : http://la-feuille-de-chou.fr/archives/84403


Le 7 juillet (6 mois après le 7 janvier) Roland Ries inaugure la place de la liberté de penser et d’expression, à Strasbourg.

Le 10 juillet, le directeur de publication de La Feuille de chou est mis en examen…

Capture d’écran 2015-07-21 à 10.49.44

 

Communiqué de presse

Comité de soutien à la Feuille de chou et à Jean Claude Meyer

Un comité de soutien à la Feuille de chou et son directeur de publication, Jean-Claude Meyer, mis en examen le 10 juillet 2015, suite à une plainte en diffamation de Jean-Claude Bournez, chef de la Mission Roms de la Ville de Strasbourg, s’est constitué à l’issue d’une réunion le 7 septembre 2015.

Les organisations signataires ont toutes exprimé leur entier soutien et dénoncé une grave atteinte à la liberté d’expression et d’information. Cette mise en examen survient quelques mois après les fortes mobilisations en défense de ces libertés démocratiques, après l’attaque de Charlie-Hebdo.

Le comité de soutien appelle l’ensemble des organisations et des citoyens attachés à ces libertés , et aux combats contre toute forme d’injustice et de discrimination, à signer la pétition http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2015N48059 pour exiger l’arrêt des poursuites judiciaires contre La Feuille de chou et son directeur de publication, et à s’associer aux actions qui seront programmées lors d’une seconde réunion.

Liste des organisations et personnalités signataires

Organisations signataires au 15 janvier 2016 :

SNESUP-FSU de l’Université de Strasbourg ; Ensemble 67 ; Mouvement des jeunes communistes 67 ; Fédération du Bas-Rhin du Parti Communiste Français ; Sud-Éducation Alsace ; Alternative Libertaire Alsace ; Association des Travailleurs Magrébins de France ; Union Juive Française pour la Paix ; Nouveau Parti Anticapitaliste 67 ; Attac Strasbourg ; Association Alsace-Syrie ; Union Départementale CGT 67 ; Parti de Gauche 67 ; Les Amis de l’Humanité Alsace ; International Jewish Antizionist Network ; Ligue des Droits de l’Homme – Mulhouse ; MRAP – Nancy ; AFA Strasbourg ; Fédération du Bas-Rhin de la Libre Pensée ; FSU 67 ; FSU 68 ; Cercle communiste d’Alsace ; Comité des Sans Papiers 59 ; Fédération du Parti Ouvrier Indépendant du Bas-Rhin ; Acrimed ; Collectif Les Mots Sont Importants

 

Personnalités signataires au 15 janvier 2016 :

Dr Georges Y. Federmann, Psychiatre ; Jean-Luc Nancy, philosophe ; Jacob Rogozinski, philosophe et Professeur à la Faculté de philosophie de Strasbourg ; Pascal Maillard, Professeur à l’Université de Strasbourg, secrétaire académique du SNESUP-FSU ; Roland Pfefferkorn, Professeur de sociologie, Directeur de l’Institut de sociologie ; Alain Bihr, Professeur honoraire de sociologie ; Roger Winterhalter, Maire honoraire de Lutterbach, Porte-parole de l’Assemblée des Citoyens du Monde ; Jean-Louis Hess, Photographe ; Jean-Paul Klee, Poète ; Liselotte Hamm & Jean-Marie Hummel, Artistes ; Edouard Bauer, musicien ; Alain Krivine ; Jean-Marie Haller, avocat ; Pierre Freyburger ; Pierre Tevanian, auteur et coanimateur de Les Mots Sont Importants ; Sylvie Tissot, auteure et coanimatrice de Les Mots Sont Importants ; Eric Fassin, sociologue, professeur à l’Université Paris-8 ; Laurent Lévy, essayiste ; Julien Salingue, Docteur en Science politique ; Jacques Muller (EELV), ancien maire de Wattwiller et sénateur du Haut-Rhin

 

Ils ont signé la pétition : 

– Pierre Chopinaud, Directeur de La Voix des Rroms

– Thierry Kuhn, Président d’Emmaüs-France

– Les membres du Bureau national de l’Union Juive Française pour la Paix

– Mgr Jacques Gaillot

– plusieurs dizaines de familles Rroms de Strasbourg…

 

Médias solidaires : Acrimed, Pumpernickel, L’Alterpresse 68, revue Silence, Le Lot en Action, Tvnet citoyenne, la Lettre à Lulu, Plus Belles les LUTTES, le Jura libertaire, Heb’di… et la Coordination Permanente des Médias Libres.

 

Toute correspondance à: soutien.feuilledechou@laposte.net 

SOUTIEN FINANCIER
www.lepotcommun.fr/pot/a3i98er2

Similar posts
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Centenaire de la naissance de Mehdi b... [...]
  • Soutenez les maraudes des petites rou... https://www.helloasso.com/associations/les-petites-roues/evenements/tombola-solidaire-pour-aider-notre-association-a-financer-ses-actions?fbclid=IwAR1CF7Re7pd-7G5gtRCY-UcNiEq7UQn4a6K72m5PNAQgI3bY9BsZ2iaTnMI Hebdi [...]
  • Procès de deux décrocheurs de portrai... Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Quelques dizaines de personnes ce matin dès 8h devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour soutenir Christine, du Collectif anti-GCO et Charles, [...]
  • Le squat Bugatti à Eckbolsheim évacué... Depuis ce mercredi matin, la gendarmerie en force bloque les deux accès au squat Bugatti, situé sur le territoire d’Eckbolsheim, juste à côté de la CME 67 et proche du garage Renault. De nombreux véhicules de gendarmerie, dont plusieurs immatriculés 75, et à l’intérieur de l’immeuble de bureaux, occupé depuis un an des gendarmes surarmés [...]

1 Commentaire

  1. philippe Zwirn philippe Zwirn
    29 juillet 2015    

    Les roms de Strasbourg, je les connais un peu et c’est vrai la ville aide certains a s’intégrer mais d’un autre coté elle voudrait bien se débarrasser des autres, en accord avec la volonté au plus haut de l’état. Pour cela on n’hésite pas, on agit en douce et avec des méthodes limites, très limites, flicage, contrôles, menaces ou autres… Voici ce qui arrive a ceux qui s’y intéressent de trop près et qu’on voudrait comme cela faire taire et intimider ainsi que d’autres qui auraient un quelconque intérêt pour cette communauté. Ce qui est dit dans ce journal est vrai, trop vrai, confirmé par plusieurs personnes ou associations qui vont sur le terrain. Quand au chef de cette mission rom, plutôt que de s’obstiner dans ses démonstrations de force et si ce qui lui est demandé ne lui convient plus, il n’a qu’a solliciter une autre mission de la ville. Ce n’est surement pas cela qui manque a Strasbourg. Ceci serait bien pour tout le monde et même pour lui, la justice a surement d’autres chats a fouetter. C’est pourquoi on peut signer cette pétition qui demande l’arrêt des poursuites contre la feuille de chou et revendique la liberté d’expression. On peut aussi laisser un commentaire et partager sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.