Un an après les attentats…Fondation Frantz Fanon

fondation frantz fanon

Un an après les attentats…

vendredi 15 janvier 2016

En quelques mois, la France et plus généralement l’Europe, est tombée dans une xénophobie assumée et même revendiquée.

Il est consternant de voir que les victimes, toutes les victimes, celles qui ont perdu leur vie, celles, blessées et toutes celles et ceux qui, au-delà des blessures physiques, garderont à jamais inscrit dans leur mémoire ce traumatisme de l’horreur, servent à développer le terreau de l’exclusion, de la délation. En un mot, se trouvent développés tous les ingrédients d’un racisme, devant être qualifié d’anti musulman, et plus précisément d’islamophobe, reposant sur la conviction jamais démentie, ni remise en cause ni officiellement déconstruite, qu’il y a bien une « race », et de facto une culture, supérieure à toutes autres. Ainsi, pour les élites politiques, intellectuelles, il est admis que la « Modernité » a fait entrer le monde dans la lumière et que tout ce qui s’y oppose vise le retour à l’obscurantisme.

Est il temps de crier au scandale, à la trahison parce que la République a perdu son nord ?

C’est perdre beaucoup d’énergie ! La décision de remettre en cause la nationalité de millions de Français qui, pour une raison ou une autre, ont une double nationalité tout comme la prolongation de l’état d’urgence au-delà du raisonnable, est le résultat de la crise politico-morale dans laquelle se trouvent nombre de pays occidentaux qui refusent de voir et de regarder, d’écouter et d’entendre la population qui fonde leurs Etats. Cette crise veut que soient changés, à la suite des attentats de novembre dernier –ce qui n’avait pas été fait en janvier 2015- les termes du pacte national. A croire que le gouvernement, et une partie de la population française, a été plus effrayé par le nombre des victimes de novembre que par celui de janvier.

On a tenté de nous expliquer qu’entre janvier et novembre, les cibles étaient différentes, l’une la liberté d’expression, l’autre la jeunesse qui aime sortir, se rencontrer. Mais n’y aurait il qu’une seule victime, un attentat, où qu’il se passe, est un acte bafouant le droit à la vie, niant le droit à la dignité humaine.

Peu importe la nationalité de la victime, peu importe le lieu de l’attentat et qui le commet, rien ne peut justifier un tel passage à l’acte.

la suite:

http://www.frantzfanonfoundation-fondationfrantzfanon.com/article2327.html

Similar posts
  • Strasbourg: mobilisation générale le ... Avec la loi sur la “sécurité globale”, débattue à l’Assemblée nationale, son article 24 qui prétend interdire même aux journalistes professionnels, et au filmeurs amateurs, de documenter les méthodes de plus en plus extrêmes des policiers et des gendarmes, et les violences policières contre les exilés chassés ignoblement de la place de la République à [...]
  • Ag des personnels universitaires et d... https://www.facebook.com/schlomo44/posts/10158801707048599?notif_id=1606233716143593&notif_t=feedback_reaction_generic&ref=notif Une centaine d’étudiants, d’enseignants et de personnels universitaires ont tenu cet après-midi de 14 h à environ 16 h, malgré un froid vif, une Assemblée générale à l’extérieur des locaux chauffés de l’Université, juste en face du bâtiment de la direction. Les débats se sont achevés par quelques votes en particulier pour la constitution [...]
  • Grand Contournement Ouest de Strasbou... Gérard Avril GCO: TGI de Saverne, justice, vous avez dit justice? Gérard Avril: “Le 13 mars dernier je traversais un passages piétons à Ernolsheim sur Brûche quand un Playmobil est tombé à mes pieds « sans intention de le faire tomber ni même de le bousculer » selon ses propos dans son dépôt de plainte [...]
  • Plus de 300 personnes à la manifestat... Manifestation Gilets Jaunes Strasbourg: prises de parole from Jean-Claude Meyer on Vimeo. 10158794734983599-record from Jean-Claude Meyer on Vimeo. De 3 à 400 personnes se sont rassemblées à partir de 12 h place de la République à Strasbourg, lieu traditionnel, depuis deux ans, de l’AG du QG République, avant de défiler en ville pour les revendications [...]
  • Trois cent manifestants avec les Gile... De nouvelles vidéos de la marche aux flambeaux ont été rajoutées depuis le 17 au soir. Près de trois cent manifestants se sont rassemblés à partir de 18 h30 place Kléber à Strasbourg à l’appel de l’Inter QG du Bas-Rhin et du QG République Gilets jaunes de Strasbourg, à l’occasion du second anniversaire du démarrage [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.