Plongée dans l’idéologie implicite des DNA

Suite de Les DNA en défense de l’Église catholique

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=8574

Second exemple dans le même numéro des DNA du 14 avril

Antoine Latham est le spécialiste entreprises du Journal.
Il éditorialise à propos de la fermeture de l’unité de production Steelcase de Marlenheim.
Ce nouveau “plan social” qui consiste à virer 105 salariés et à proposer le déplacement à Wisches de 97 est commenté par Latham dans le style patronal de vigueur justifiant les mesures :

Ce serait folie de vouloir interdire ou conditionner de telles évolutions” ose-t-il écrire!

Et plus loin il évoque “d’évidentes raisons de rationalité et de productivité“.

En somme, les destructions d’emploi, c’est comme une catastrophe naturelle, veut-il faire croire!

Troisième et dernier exemple

Ou, comment Denis Tricard rend compte du G 20 à Cannes plutôt que Strasbourg en adoptant le point de vue de la “capitale européenne”, bien sûr.
Strasbourg était candidate pour recevoir le sommet des 20 pays les plus industrialisés du monde (le G 20)” prétend-il.

S’il écrivait dans un quotidien de la Côte d’Azur, sûr qu’il défendrait le G 20 sur la Croisette!

On vous a demandé votre avis à vous?

C’est qui Strasbourg?

C’est comme quand on lit des phrases du genre “les marchés ont décidé que...” Les marchés? C’est une personne, avec une volonté? Tu parles, Charles. Traduisons donc: “les mouvements boursiers irrationnels provoqués par un petit groupe d’hommes à la recherche du taux de profit maximum…”

Pour revenir à Strasbourg ou Cannes, Denis Tricard poursuit (sortez vos mouchoirs!):

C’en serait donc fini des espoirs de voir se dérouler dans la capitale alsacienne un événement mondial qui la positionnerait d’autant plus dans le petit groupe des villes à vocation internationale“.

Traduisez, les hôteliers et autres restaurateurs et boutiquiers de luxe perdent un marché juteux. Quant aux Strasbourgeois à qui ce genre de rencontre n’apporte que des ennuis comme pour l’OTAN, ils se réjouiraient plutôt que le G 20 aille se faire voir ailleurs!

Roland Ries…ne cache pas sa déception“, paraît-il! Il est tout seul le pauvre.

Parce que nous, on ne cache pas notre soulagement!

Mais voilà, “Cannes fait plus rêver les chefs d’Etat que Strasbourg” Tant mieux, et bon débarras!

Maintenant si “Strasbourg“, c’est à dire Roland Ries et M. Bardet de Vitrines de Strasbourg veulent vraiment faire venir les grands de ce monde, comme à Cannes, qu’il fasse venir la mer entre Vosges et Rhin…

Sous les pavés, la plage!

Similar posts
  • 2000 manifestants le 1er mai à Strasb... Départ de la manifestation Le cortège sur le Pont [...]
  • Strasbourg antifasciste: 500 dans la ... Ils-elles s’étaient donné rendez-vous à 14h30 place de la gare à Strasbourg en cette veille de second tour de la présidentielle opposant la peste au choléra. Associations antifa, syndicats, partis se sont rassemblés avec force banderoles, pancartes et drapeaux. Peu après l’heure prévue, le cortège s’est ébranlé vers la rue du Maire-Kuss, précédé d’une magnifique [...]
  • Antipass, Jeunes pour le climat, Amne... Place Kléber Strasbourg. Il fait très froid, il neige, le vent souffle fort, il n’y a pas beaucoup de passants ni de badauds ni de touristes. Pourtant trois actions y ont été organisées par différentes associations. Un cortège anti pass par l’Inter QG Gilets jaunes, avec moins d’une centaine de personnes qui ont défilé sur [...]
  • Fédéralisme et autonomie vus par R... Une conférence s’est tenue hier 31 mars au FEC sur le thème du fédéralisme. Il y avait moins de 10 personnes dans le public, dont le sénateur EELV Jacques Fernique qui est aussi intervenu depuis la tribune. En dépit de ce très petit nombre d’assistants, les exposés et le débat ont été très intéressants- les [...]
  • BDS: Michèle Sibony et Amnesty Intern... [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.