La sécurité privée de l’Unistra filtre les étudiants en lutte

Depuis vendredi 1er avril, suite à la tentative de blocage du Patio, les bonhommes playmobil de la sécurité privée mise en place par la présidence de l’Unistra filtrent toutes les entrées au Patio.

Vendredi à 14H, l’amphi 4 occupé qui avait aussi été fermé le matin suite au blocage, était en théorie de nouveau accessible. Problème : il est impossible désormais de pénétrer au Patio sans avoir montré sa carte d’étudiant, ce qui élimine de fait les anciens étudiants et les lycéens des AG qui se tiennent au Patio !

Pour la présidence de l’Unistra, tous les moyens sont bons casser le mouvement de lutte !

 

P1550300

2 playmobil jaunes filtrent les entrées porte de gauche, un playmobil orange garde la porte de sortie à droite.

P1550404

P1550302

P1550303

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.