Un aller-retour CRA-CHU pour Mme Rqyia Benchama Allal.

La situation de Mme Benchama est toujours aussi intolérable après près d’une semaine au centre de rétention de Geispolsheim

Malgré plusieurs interventions en sa faveur, dont celle du maire de Belfort, auprès du Préfet, elle est toujours internée après un aller-retour vite fait entre le CRA et le CHU de Strasbourg-Hautepierre.

Mme Benchama a été conduite aux urgences de l’hôpital de Strasbourg cet après midi, vue par un médecin, mais ramenée de suite au CRA en fin de journée.

Elle ne s’alimente pas depuis le début de sa rétention pour des raisons de santé.

Après un second recours de l’avocate, contre l’OQTF du préfet du Territoire de Belfort, elle repasse devant le Juge des libertés et de la détention, jeudi matin à 9h au Palais de Justice- dans la galerie au 1er étage à droite.

Mme Benchama, veuve marocaine d’un ancien combattant, dont elle doit toucher la pension militaire de réversion, et dont la famille habite en France doit être libérée!

Les médias, bien qu’informés, jour après jour, depuis le début, comme pour l’étudiante russe, Eléna Ten, ont manifestement choisi de ne rien publier sur ce cas non moins scandaleux.

Tout se passe comme si la médiatisation notée par la Direction de la Sécurité Publique du Bas-Rhin, dans cette autre affaire, qui était remontée jusqu’au ministère de l’Intérieur, avait produit cet effet de censure…

Il est tellement plus payant de pondre tous les jours des tartines sur les “malheureux réfugiés” des aéroports bloqués à New-York ou en Tunisie par le volcan islandais!

VIGICRAGE

Vigilance CRA Geisposlheim

ajouté le 22 avril

http://partisocialiste.anzin.over-blog.com/article-le-nuage-de-cendres-plombe-le-printemps-d-eric-besson-48941231.html

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.