Cure d’amaigrissement entre l’édition électronique des DNA et l’édition papier

Les DNA du 21 avril rendent compte du résultat du procès intenté par le sénateur-maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, contre les Don Quichotte campeurs sauvages, sur un pré non affecté, dans le quartier de la Montagne-Verte.

Ce qui est curieux, c’est la cure d’amaigrissement (c’est le printemps!) subie par l’information entre l’après-midi du 20 avril, à 15h55, où on pouvait la lire, sur la version électronique du Journal, et la version papier des abonnés et acheteurs traditionnels.

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=8734

Surtout ne pas faire trop de peine au Maire!

Cependant, le Journal n’a pas profité de la place gagnée, pour informer du cas de Mme Benchama, cette veuve d’un ancien combattant franco-marocain, décédé, internée au CRA de Geispolsheim, depuis près d’une semaine et qui ne peut s’alimenter de nourritures solides…

Le Préfet s’est déjà assez fait engueuler par son ministre de tutelle après la forte médiatisation de l’affaire Eléna Ten, cette étudiante russe, libérée, provisoirement, du centre de rétention, après une courte campagne de solidarité, mais toujours expulsable, et assignée à résidence le temps qu’elle puisse passer ses examens de Droit.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.