Répression syndicale à Haguenau : exigeons la fin des poursuites !

arton949-c2241

Le jeudi 19 mai 2016, en tout début de matinée, dans le cadre du mouvement social contre le « projet de loi travail », a eu lieu à Haguenau, sur la zone industrielle à la limite de Schweighouse-sur-Moder, une opération de blocage d’un rond-point, aux bretelles d’entrée et de sortie de la rocade de contournement de Haguenau.

De fait, ce sont plusieurs organisations – au moins cinq syndicats de salarié-e-s, et des collectifs d’étudiant-e-s et de lycéen-ne-s – soit au total 150 à 200 personnes qui se sont regroupées ce matin-là.

Depuis début juin, des poursuites ont été engagées, à ce jour, contre six syndicalistes : quatre de l’union locale CGT de Haguenau, un de FO et un de l’Union syndicale Solidaires.

Ils et elles sont notamment « soupçonnés d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction d’organisation d’une manifestation sur la voie publique sans déclaration, entrave à la circulation des véhicules sur une voie publique ».

Il est absolument inacceptable que certain-e-s puissent être tenu-e-s pour responsables en leur nom propre pour des décisions prises collectivement et sur le vif.

Il faut aussi replacer cette journée d’action dans son contexte, celui d’un mouvement social engagé depuis plus de deux mois, et de l’utilisation de l’article 49-3 de la constitution par le premier ministre la semaine précédente. En plus de cela, il faut garder à l’esprit les appels des fédérations syndicales nationales à participer à un blocage de l’économie.

La menace de poursuites judiciaires qui pèse sur ces camarades est ressentie comme une intimidation envers quelques un-e-s pour essayer d’enrayer un mouvement collectif. Ces convocations apparaissent plus comme un levier de la répression policière que d’un réel souci de justice républicaine.

Nous exigeons donc qu’il soit mis fin à ces enquêtes.

SUD éducation Alsace

Similar posts
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]
  • Gratuité des transports CTS! Schiltigheim, le 27 mars 2020, Crise du Coronavirus : Pour la gratuité des transports pour les travailleuses et travailleurs des secteurs indispensables à la Nation et la suspension des abonnements pour le mois d’avril 2020 pour l’ensemble de usager.es Monsieur le Président, Depuis le début de la crise sanitaire, vous agissez en responsabilité pour organiser [...]
  • André Barnoin victime du Covid-19 C’était dans l’ordre (ou le désordre) des choses, la mort charriée par l’épidémie en cours a fini par frapper un visage familier. Il fallait que ça tombe sur Dédé ; le sentiment d’injustice n’en est que plus vif, bien qu’il soit absurde de penser qu’une mort soit plus ou moins juste qu’une autre. André BARNOIN [...]
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes [...]
  • CGT Eurométropole Strasbourg Monsieur le Président, Dans ses allocutions aux françaises et au français au sujet de la crise sanitaire liée à la pandémie de Coronavirus, le Président de la République a affirmé qu’elle « constitue la plus grave crise sanitaire qu’a connue la France depuis un siècle ». Cette crise sanitaire à laquelle nous devons faire face [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.