Strasbourg, rien de va plus à la Direction de l’Enfance et de l’Education

p1370564-768x1024

COMMUNIQUE – Strasbourg, rien de va plus à la Direction de l’Enfance et de l’Education

La CGT en a assez de l’immobilisme de la Direction de l’Enfance et de l’Education (DEE) alors que les agents subissent de plein fouet les conséquences de la politique d’austérité décidée par les élus. Lors de la dernière réunion intersyndicale face à la DEE, la CGT a expliqué de manière claire qu’elle ne participerait plus à des réunions “d’enfumage” qui n’ont d’autre but que de jouer la montre, ou de nous montrer grâce à des calculs savants que le privé est moins « cher » que le public.

Attention on peut se fâcher !
Nous voulons dès maintenant des solutions concrètes aux problèmes des différentes catégories d’agents.

Concernant l’ensemble des agents du périscolaire et du patrimoine:

Nous exigeons maintenant, un an après la publication du rapport “ALIAVOX” accablant pour la Direction, la mise en œuvre des préconisations faites par les experts.

Il n’est plus acceptable que la souffrance des agents soit ainsi ignorée et que seules des “mesurettes insignifiantes” leurs soient proposées.

Face à la pression de la CGT sur la DEE, Alain FONTANEL vient enfin de nous informer qu’un point d’avancement détaillé a été demandé à la DRH sur les suites du rapport Aliavox.

Si cette nouvelle est positive, la CGT prévient toutefois, qu’elle sera particulièrement exigeante sur les suites qui seront données à ce dossier. Pour la CGT EMS : Il n’est plus question d’attendre…

Concernant les agents de restauration :

Selon les études menées par la DEE, la mission “cantine” reviendrait « moins chère » à la collectivité si elle était rendue par le secteur privé… Ah bon ?

Ce que personne ne dit et n’osera avouer devant les parents d’élèves c’est qu’aucune entreprise privée n’aura, comme nos agents le font, de préoccupation sur l’aspect pédagogique lié à la prise du repas des enfants. La CGT prévient là encore, si la décision de la collectivité est de privatiser ce service, nous mènerons des actions très fortes en direction des parents d’élèves et de la population en général.

C’est la qualité de l’accueil des enfants qui est en jeu dans ce dossier !

Concernant les RTS (concierges des écoles) :

Cela fait des années maintenant que ces personnels subissent une injustice flagrante et se trouvent spoliés de l’équivalent de 3 heures hebdomadaires de travail suite au nouveau texte obligeant l’employeur à facturer les fluides aux agents qui bénéficient d’un logement de fonction.

Une solution rétablissant ces agents dans leurs droits et permettant rétroactivement de corriger l’injustice à laquelle ils ont été soumis doit être trouvée rapidement. Là aussi, la CGT prévient. Il n’est plus question d’attendre et nous prendrons toutes nos responsabilités, en accord avec ces personnels si aucune proposition de nous est faite prochainement.

Concernant le périscolaire :

La pression mise sur les ATSEM devient intenable. Et là, de son propre chef, la Direction s’oriente en faveur de l’Education Nationale ! Un exemple : La Direction dit aux directeurs d’école que c’est aux ATSEMS de faire l’accueil des enfants à la grille, alors que la Direction a décidé que Vigipirate leur incombe aussi, ou encore tenter de leur faire signer le PAI alors que rien ne le prévoit et ainsi de suite…

La convention ATSEM ne prévoit pas, contrairement à ce qu’a prétendu la DEE aux directions d’écoles, que les ATSEM fassent la surveillance des grilles extérieures des écoles. En ce qui concerne les portes d’entrées des écoles, ce procédé est discuté en réunion de pré-rentrée entre les ATSEM, enseignants et directions d’école. Les ATSEM ne sont pas obligés d’y participer. La circulaire de l’éducation nationale demandant aux adultes d’être particulièrement vigilant ne tient pas compte des ATSEM mais propose que les parents d’élèves élus s’y impliquent fortement.

Karim HADI
secrétaire général
CGT Territoriaux de Strasbourg – Eurométropole
1 place de Lattre de Tassigny – 67000 Strasbourg

dscn0005-460x345

archives : http://la-feuille-de-chou.fr/archives/71829

Similar posts
  • 5000 manifestants à la Marche pour le... Très grosse manifestation à Strasbourg pour le climat. De nombreuses associations y appelaient, et la convergence s’est faite avec d’autres forces en lutte contre Macron et sa caste: gilets jaunes, migrants, sans-papiers,NPA, squat Gruber, avec la Roue Tourne qui l’a créé et l’Hôtel de la Rue, Maison du Peuple, qui abrite plus de 150 personnes, [...]
  • GCO: TGI de Saverne, justice, vous av... Gérard Avril: “Le 13 mars dernier je traversais un passages piétons à Ernolsheim sur Brûche quand un Playmobil est tombé à mes pieds « sans intention de le faire tomber ni même de le bousculer » selon ses propos dans son dépôt de plainte à mon égard. Hier le Tribunal correctionnel de Saverne m’a condamné [...]
  • Malgré la sècheresse et le préfet, Vi... Correspondant: Photos prises hier à Kolbsheim sur le site du moulin bien gardé par des détecteurs de présence (dernière photo). On ne les a pas déclenchés. Cela nous a permis d’aller voir que Vinci pompe bien de l’eau dans le canal de la Bruche. Le compteur indiquait 3720m3 soit 3 720 000 litres. Par contre [...]
  • Pose d’une plaque pour le sauve... [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.