Solidarité sans faille avec les 8 de Goodyear – Ensemble contre la répression antisyndicale

Solidarité sans faille avec les 8 de Goodyear – Ensemble contre la répression antisyndicale

Les 19 et 20 octobre, un rassemblement de masse aura lieu à Amiens pour soutenir et exiger la relaxe immédiate de nos 8 camarades de la CGT Goodyear menacés de prison ferme. Les syndicalistes qui ont porté l’appel « On bloque tout ! » en seront !

Les Goodyear ne sont pas un cas isolé : la répression antisyndicale a même pris un tour de plus en plus violent avec la lutte contre la loi « travail ». Combien de syndicalistes et de militant.e.s frappé.e.s, arrêté.e.s arbitrairement, incarcéré.e.s, menacé.e.s par la police ou la gendarmerie à la bride lâchée par un gouvernement au service exclusif du Medef ? On a même vu et on voit encore des locaux syndicaux cibles d’interventions policières (CNT à LilleSolidaires à RennesCGT à Mulhouse…). Le déploiement délirant de forces de répression et l’usage des moyens les plus brutaux ne sont pas sans conséquences : ainsi, Laurent Theron, camarade de SUD-Santé, a perdu un œil lors de la manifestation parisienne du 15 septembre.

Mais la répression antisyndicale c’est aussi tous les jours dans les entreprises, dans les services et les ateliers ! Licenciements pour fait de grève, coups de pression, stratégies de harcèlement déployées par des petits chefs et des patrons qui croient avoir tout pouvoir sur « leurs » salarié.e.s… Si nos camarades de Goodyear sont condamnés en octobre alors l’État enverra un signal limpide, « allez-y, réprimez ! », qui aura des retombées sur toutes et tous celles et ceux qui luttent.

L’heure est à la mobilisation large et puissante : une condamnation de nos camarades devrait entraîner une riposte à la hauteur et la question d’une initiative nationale appelée par un maximum de structures syndicales se poserait alors. Le 15 octobre dernier, une réunion s’est tenue à la Bourse du travail de Paris pour discuter des suites de l’appel « On bloque tout ! ». Les participant.e.s (CGT, SUD-Solidaires, FSU, CNT-SO…) se sont engagé.e.s dans la constitution d’un réseau intersyndical de lutte qui pourrait avoir toute son utilité pour appuyer de telles initiatives.

Pour tout renseignement : contact@onbloquetout.org

www.onbloquetout.org / Facebook : On Bloque Tout

solidarite-goodyear
Similar posts
  • Malgré la sècheresse et le préfet, Vi... Correspondant: Photos prises hier à Kolbsheim sur le site du moulin bien gardé par des détecteurs de présence (dernière photo). On ne les a pas déclenchés. Cela nous a permis d’aller voir que Vinci pompe bien de l’eau dans le canal de la Bruche. Le compteur indiquait 3720m3 soit 3 720 000 litres. Par contre [...]
  • Pose d’une plaque pour le sauve... [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Quand les DNA traitent un gilet jaune... En pages région des DNA papier: Les Dernières Nouvelles d’Alsace se sont encore surpassées dans leur édition papier du 12 septembre en pages Région. Un titre choc accrocheur sur le gilet jaune Yannick Krommenacker qui était convoqué hier au TGI pour ” port de costume ressemblant à un uniforme de police“… Tellement choc et de [...]
  • Émotions afro-sionistes dans la Grand... Émotions afro-sionistes dans la Grand-Rue Agente d’artistes réputée, Delphine Courtay s’essaie avec un certain bonheur à l’art de la galerie de peinture, dans la galerie Delphine Courtay tout simplement. Dans la cour intacte derrière la librairie Quai des Brumes, elle expose en ce moment Laurent Impeduglia. Cet artiste reconnu a été lauréat du salon St’art [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.