Strasbourg – le stationnement en eaux troubles

stationnement

COMMUNIQUE : Strasbourg – le stationnement en eaux troubles
Quand il s’agit d’un sujet aussi sensible que le stationnement, la Ville de Strasbourg sait y faire.

Le projet de M RIES est de rentrer de plein pied dans la dépénalisation du stationnement et de déléguer à une société privée le contrôle du paiement (vérifier que les usagers se sont bien acquittés de leur stationnement à l’horodateur). Le but : il est simple :
renforcer les contrôles et avoir une meilleure rentabilité de son choix politique de faire du stationnement non pas une variable écologique mais bien une source non négligeable de revenus. En effet, on se souvient de la décision (prise à la hussarde alors que M le Maire se veut le défenseur de la démocratie participative) de faire payer le stationnement entre midi et deux et, dernièrement d’étendre encore les zones payants à l’esplanade et à la Robertsau.

Mais, dans ce projet, on connait déjà les heureux gagnants à savoir:
la société qui va obtenir le contrat et la collectivité, mais surtout où l’on connait déjà précisément les perdants: d’abord nos concitoyens qui vont se retrouver sous une pression sans précédent, et les agents ASVP qui vont perdre leur poste ! Car oui, ce projet s’accompagne de la suppression d’environ un tiers des Agents de Surveillance de Voies Publiques. Ce qui est étonnant c’est que M BITZ se vante que grâce à l’extension payante à l’esplanade, il y ait plus d’agents de surveillance.
Comment en avoir plus, alors que la collectivité va d’abord donner cette mission à une société privée (dont les agents ne feront que contrôler les stationnements pris à l’horodateur), et qu’en même temps il supprime un tiers des postes??? Encore une nouvelle équation sans doute à multiples d’inconnues, dont seul le PS connait le mode de résolution !

Que les élus arrêtent de tenter, par maints artifices de plus en plus gros, à cacher la réalité de leur politique et de ses conséquences sur le quotidien de nos concitoyens et des agents qui leur rendent le service public.

Karim HADI
CGT Territoriaux de Strasbourg – Eurométropole

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.