Avec José Bové, et les Bischnoïs, à Kolbsheim, contre le GCO

DSC00694
DSC00696
DSC00698
DSC00699
DSC00700
DSC00701
DSC00702
DSC00704
DSC00705
DSC00706
DSC00707
DSC00708
DSC00709
DSC00711
DSC00712
DSC00713
DSC00714
DSC00715
DSC00716
DSC00717

Près de deux cent personnes se sont donné rendez-vous hier soir à la cabane de Kolbsheim pour un apéro anti-GCO en présence du maire, Dany Karcher, de José Bové, député européen ainsi que de Karima Delli responsable de la commission Transports du Parlement européen. A côté de la cabane, une salle de réunion est en construction avec des palettes et des matériaux de récupération. José Bové a annoncé qu’il avait pris contact avec Nicolas Hulot, le nouveau ministre de l’écologie, dont on attend qu’il entame une procédure qui, comme pour la ZAD, où de nouveaux experts ont été missionnés, mettra fin à la réalisation du Grand Contournement Ouest dont l’Alsace ne veut pas.

Après les chansons et une danse d’inspiration indienne, un cortège s’est formé derrière un tracteur tirant une roulotte à l’ancienne pour rejoindre la clairière des Bischnoïs, aménagée au bord du canal de la Bruche en contrebas du Château de Kolbsheim, afin d’y dîner et, pour certain-e-s d’y passer la nuit sous tente. Ambiance chaleureuse et sympathique assurée avec tous les opposant-e-s déterminé-e-s à ne pas laisser construire un projet inutile et coûteux, juste bon à assurer des profits à Vinci (geh Heim!).

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.