Stratégies d’intimidation dans la vallée de la Roya

Stratégies d’intimidation dans la vallée de la Roya

Depuis un an, face à l’abandon de l’Etat, de nombreux habitants et habitantes de la vallée de la Roya, au nord-est de Nice, accueillent et soutiennent des personnes migrantes qui traversent leur région.
Plusieurs ont été poursuivis, parfois condamnés, pour « délit de solidarité » (aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour des étrangers).

Le 26 juin 2017, une avocate défendant régulièrement les droits des personnes étrangères et de celles qui sont poursuivies pour « délit de solidarité », recevait à son cabinet un courrier anonyme contenant des menaces de mort.

Le lendemain, l’association Roya citoyenne recevait une assignation en vue de sa dissolution, assignation qui devrait être jugée en référé devant le TGI de Nice, le 18 juillet. L’assignation a été faite à la demande d’un conseiller régional et vice-président du groupe FN de Paca et d’une association « Défendre la Roya » de création récente.

Ces derniers actes dénotent la dégradation du climat politique dans cette région. Climat nourri par des discours de responsables politiques stigmatisant les citoyens et citoyennes qui aident les personnes exilées pour pallier l’inhospitalité de l’État et de la collectivité territoriale et faire face aux violations systématiques des droits des personnes étrangères à la frontière franco-italienne.

Que ce soit à Calais, en mer Méditerranée et dans la vallée de la Roya, il n’est pas anodin que des groupuscules identitaires puissent se faire le relais sur le terrain de politiques répressives contre les personnes migrantes et contre celles et ceux qui s’indignent et se mobilisent face au sort qui leur est réservé.

Le collectif Délinquants Solidaires dénonce les actes répétés d’intimidation et de répression à l’encontre des personnes migrantes et de celles et ceux qui agissent en solidarité.

Après les nombreux soutiens apportés à Cédric Herrou, à Pierre-Alain Mannoni et aux autres habitants et habitantes de la vallée de la Roya poursuivis parce que solidaires,

Après le soutien du Syndicat des Avocats de France (SAF) et du Conseil National des Barreaux (CNB) à leur consœur,

Le collectif « Délinquants solidaires » apporte tout son soutien à Maître Damiano, avocate au barreau de Nice et à l’association « Roya citoyenne » et ses membres, cibles de la haine issue d’un discours ambiant d’exclusion, de repli sur soi et de stigmatisation.

Soyons nombreux et nombreuses avant l’audience prévue le 18 juillet à 9h devant le TGI de Nice pour redire haut et fort que le respect des droits doit être garanti et les actes de solidarités valorisés au lieu d’être criminalisés.

Le 7 juillet 2017

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

1 Commentaire

  1. SCHMITT SCHMITT
    10 juillet 2017    

    pas étonnant qu’un conseiller régional FN s’oppose à l’aide de réfugiés.Voilà bien le visage de ce parti xénophobe populiste et raciste et au gouvernement on fait quoi on laisse pourrir la situation?Quel média digne de ce nom parle de ces gens courageux de cette vallée qui aident les réfugiés de façon bénévole ah! mais non il faut surtout ne pas faire de vagues plutôt réprimer que dialoguer j’ai honte d’etre français dans notre pays des droits de l’homme changé en un espèce de bunker atomique alors les médias à quand une info claire indépendante à l’égard du gouvernement?
    BRAVO AUX GENS DE LA VALLEE DE LA ROYA!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.