Stratégies d’intimidation dans la vallée de la Roya

Stratégies d’intimidation dans la vallée de la Roya

Depuis un an, face à l’abandon de l’Etat, de nombreux habitants et habitantes de la vallée de la Roya, au nord-est de Nice, accueillent et soutiennent des personnes migrantes qui traversent leur région.
Plusieurs ont été poursuivis, parfois condamnés, pour « délit de solidarité » (aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour des étrangers).

Le 26 juin 2017, une avocate défendant régulièrement les droits des personnes étrangères et de celles qui sont poursuivies pour « délit de solidarité », recevait à son cabinet un courrier anonyme contenant des menaces de mort.

Le lendemain, l’association Roya citoyenne recevait une assignation en vue de sa dissolution, assignation qui devrait être jugée en référé devant le TGI de Nice, le 18 juillet. L’assignation a été faite à la demande d’un conseiller régional et vice-président du groupe FN de Paca et d’une association « Défendre la Roya » de création récente.

Ces derniers actes dénotent la dégradation du climat politique dans cette région. Climat nourri par des discours de responsables politiques stigmatisant les citoyens et citoyennes qui aident les personnes exilées pour pallier l’inhospitalité de l’État et de la collectivité territoriale et faire face aux violations systématiques des droits des personnes étrangères à la frontière franco-italienne.

Que ce soit à Calais, en mer Méditerranée et dans la vallée de la Roya, il n’est pas anodin que des groupuscules identitaires puissent se faire le relais sur le terrain de politiques répressives contre les personnes migrantes et contre celles et ceux qui s’indignent et se mobilisent face au sort qui leur est réservé.

Le collectif Délinquants Solidaires dénonce les actes répétés d’intimidation et de répression à l’encontre des personnes migrantes et de celles et ceux qui agissent en solidarité.

Après les nombreux soutiens apportés à Cédric Herrou, à Pierre-Alain Mannoni et aux autres habitants et habitantes de la vallée de la Roya poursuivis parce que solidaires,

Après le soutien du Syndicat des Avocats de France (SAF) et du Conseil National des Barreaux (CNB) à leur consœur,

Le collectif « Délinquants solidaires » apporte tout son soutien à Maître Damiano, avocate au barreau de Nice et à l’association « Roya citoyenne » et ses membres, cibles de la haine issue d’un discours ambiant d’exclusion, de repli sur soi et de stigmatisation.

Soyons nombreux et nombreuses avant l’audience prévue le 18 juillet à 9h devant le TGI de Nice pour redire haut et fort que le respect des droits doit être garanti et les actes de solidarités valorisés au lieu d’être criminalisés.

Le 7 juillet 2017

Similar posts
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]

1 Commentaire

  1. SCHMITT SCHMITT
    10 juillet 2017    

    pas étonnant qu’un conseiller régional FN s’oppose à l’aide de réfugiés.Voilà bien le visage de ce parti xénophobe populiste et raciste et au gouvernement on fait quoi on laisse pourrir la situation?Quel média digne de ce nom parle de ces gens courageux de cette vallée qui aident les réfugiés de façon bénévole ah! mais non il faut surtout ne pas faire de vagues plutôt réprimer que dialoguer j’ai honte d’etre français dans notre pays des droits de l’homme changé en un espèce de bunker atomique alors les médias à quand une info claire indépendante à l’égard du gouvernement?
    BRAVO AUX GENS DE LA VALLEE DE LA ROYA!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.