Droit d’asile!

Correspondant

Ce lundi 24 juillet, environ 220 demandeurs d’asile hébergés à Breil sur Roya, sont venus à Nice pour se faire enregistrer auprès de la PADA (Plateforme d’Accueil des Demandeurs d’Asile) de Nice.

A leur arrivée à la gare de Breil Sur Roya, ils ont pu prendre le train (en deux fois dans la journée), les billets ayant été réglés par Roya Citoyenne.

Trente d’entre eux ont fait savoir qu’ils souhaitaient mettre fin à leur parcours migratoire au sein de notre belle ville Niçoise. Ils ont été enregistrés ce lundi pour une partie. Les autres iront demain.

Trente demandeurs d’asile supplémentaires vont donc dormir dans les rues de Nice, les autorités refusant encore actuellement d’ouvrir un CADA (Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile), ou un CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation), alors même que des dizaines de famille ayant déposé leurs demandes « dorment » dans la rue, en ce compris femmes enceintes et enfants, dont enfants en bas âge.

Ceux souhaitant se rendre dans d’autres villes de France pour y déposer leur demande d’asile sont repartis en train dans la journée, la Loi leur permettant de formaliser leurs demandes d’asile dans la ville de France de leur choix, selon leurs projets migratoires personnels. (Le choix de quitter le département s’expliquant notamment par l’absence d’accueil digne de ce nom dans les Alpes-Maritimes).

Les Citoyen.ne.s Solidaires s’étaient mobilisé.e.s pour leur communiquer les adresses des PADA des villes de leur choix, mais également afin de leur apporter un peu d’humanité, via de la nourriture, de l’eau, mais surtout des échanges et des sourires qui en disent plus long que tous les mots du monde.

Malgré cela, ils ont été arrêtés brutalement en gare de Cannes dans l’après-midi afin d’être conduits dans les locaux de la PAF (police de l’Air et des Frontières) de Menton. Deux cars ont été affrétés à cet effet à Cannes. D’après les informations recueillies auprès des nombreux bénévoles présents en gares de Nice, Antibes et Cannes, nous estimons le nombre d’arrestations entre 150 et 180, même si cela est très difficile à chiffrer.

Nous apprenons également via Nice Matin que Cédric HERROU, qui accompagnait un groupe dans un T.E.R aurait été interpellé et placé en garde à vue à Cannes (par ici
). Les autres bénévoles présents à Cannes nous ont relaté qu’ils avaient eux subi seulement un simple contrôle d’identité, ce qui démontre une fois de plus l’acharnement contre Cédric HERROU, qui comptabilise ainsi 6 gardes à vue en moins d’un an.

Nous ignorons pour l’heure si, comme l’exige la Loi, les demandeurs d’asile pourront rester sur le territoire français afin de régulariser leurs demandes, ou s’ils feront l’objet d’un refus d’entrée sur le territoire français et seront conduits à Vintimille, alors même qu’ils sont arrivés à Nice (et donc Cannes) depuis Breil Sur Roya, en France, et non d’Italie (à moins que Breil Sur Roya n’ait été annexée à l’Italie sans que personne ne soit informé).

Ce soir, comme tout au long de la journée, des Citoyen.ne.s Solidaires sont mobilisé.e.s afin de vérifier qu’ils pourront bien régulariser leurs demandes d’asile.

N’hésitez pas à les rejoindre dès demain matin, mardi 25 juillet devant la PAF de Menton.

Similar posts
  • Masques anti-Covid-19 pour les enfant... Bonjour, Iyad m’a envoyé des photos prises au cours de son dernier tournage. Il s’agit d’une initiative prise par un artiste palestinien pour personnaliser des masques, les rendre moins “dramatiques” pour encourager les enfants à les porter. Iyad ajoute que de son côté tout va bien ainsi que pour sa famille et ses proches. Concernant [...]
  • La psychiatrie refuse d’être &#... Un article de Clémence Nayrac et Géraldine Tribault pulié par Hospimedia le 27/03/2020 Le contrôleur général des lieux de privation de liberté demande au Gouvernement des mesures d’urgence pour la psychiatrie dans le contexte de crise sanitaire. Déjà, depuis plusieurs jours, les représentants de la discipline ont lancé l’alerte. Le contrôleur général des lieux de [...]
  • Rony Brauman répond à Macron : « La m... Rony Brauman répond à Macron : « La métaphore de la guerre sert à disqualifier tout débat » Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, approuve les mesures de confinement, mais dénonce la rhétorique martiale du chef de l’Etat : « Qualifier les soignants de “héros”, c’est gommer les raisons de la crise sanitaire. [...]
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]
  • Journal politique du confinement : pr... Françoise Vergès (politologue) et Norman Ajari (philosophe). “La crise sanitaire actuelle annonce-t-elle la catastrophe climatique de demain ?”. Avec Aurélien Barrau (astrophysicien) et Daniel Tanuro [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.