Manifestation à Strasbourg contre l’esclavage en Libye

200 personnes ont manifesté hier soir à partir de 18 h place Kléber à Strasbourg contre l’esclavage en Libye, véritable crime contre l’humanité.

Le rassemblement avait été appelé après le succès de celui de Paris, par Alarm Phone et l’ATMF.

Une partie des manifestants s’est dirigée ensuite vers la gare de Strasbourg que les policiers ont bloquée. Plusieurs interpellations ont eu lieu ce qui a produit un nouveau rassemblement devant l’hôtel de police.

Vidéos

Échos sonores

Communiqué

Solidarité avec les manifestant.es interpelé.es lors de la manifestation contre l’esclavage en Libye

Communiqué de l’Union syndicale SUD – Solidaires Alsace

Hier soir lundi 20 novembre avait lieu un rassemblement place Kléber à Strasbourg à l’appel de l’ATMF (Association des Travailleurs Magrébins de France) et le réseau Watch the Med – Alarm Phone Alsace contre l’esclavage en Libye.

Suite aux prises de parole dénonçant le racisme institutionnel et sociétal (en particulier à l’encontre des personnes noires), l’exploitation coloniale du continent africain, la politique des gouvernements européens envers les exilé.es et l’horreur des personnes misent en esclavage en Libye, des centaines de personnes venues écouter et acclamer les prises de parole ont décidé spontanément de partir en manifestation. Le cortège était composé pour la majeure partie de lycéen.ne.s, qui se sont énormément mobilisé.es (et ont mobilisé) à travers les réseaux sociaux.

Le cortège, joyeux et déterminé, atteindra la gare qui s’auto bloquera de manière surréaliste à l’aide de grillages automatiques avec, derrière ces grillages, une cinquantaine de policiers anti-émeutes assistés des patrouilles sentinelles. Les lycéen.nes chantaient des slogans devant l’entrée et à AUCUN moment n’ont eu une attitude agressive à l’encontre de la police.

L’entrée étant bloquée, le cortège se dirigea de l’autre côté de la place de la gare. C’est alors que la situation devint confuse et que la police, jusque-là en retrait, commença à investir la place en nombre : certains cagoulés, tous surarmés, comme il est devenu la norme sous état d’urgence.

La police procédera pour commencer à deux interpellations, dont l’une en tabassant sauvagement un jeune mineur alors que le cortège se dispersait. Puis la police pourchassera un groupe composé de militant.e.s et de lycéen.e.s jusque dans un bar, procédant à deux autres interpellations : un lycéen et une travailleuse du secteur social membre de SUD Santé Sociaux, relâchée depuis, qui venait de faire prendre en charge un jeune blessé par les pompiers.

Une personne mineure semble avoir été également relâchée depuis mais nous sommes sans nouvelles des deux autres. Si l’une d’entre elle semble être extérieure au cortège et auteur de violences à l’encontre même des lycéen.es (la première interpellation de la soirée), les trois autres ont toutes été embarquées de manière arbitraire, sous des prétextes divers et fallacieux.
L’union syndicale Solidaires Alsace dénonce le comportement irresponsable de la police qui tente de jeter le discrédit sur celles et ceux qui s’opposent à la politique migratoire criminelle de l’Union européenne !

Article publié le 21 novembre 2017

LES SANS PAPIERS EN LUTTE CONDAMNENT L’ESCLAVAGE EN LIBYE, LES GUERRES

ET LES DISCRIMINATIONS EN EUROPE

Les vidéos de ventes aux enchères d’Africains subsahariens en Libye tournent en boucle et succèdent maintenant aux images de maltraitance, viols, meurtres, noyades en Méditerranée.

La Libye où vivaient et travaillaient paisiblement les migrants a été détruite par l’agression armée des USA, de l’UE et de la France

L’OTAN a ainsi offert le pays de Khaddafi aux groupes terroristes religieux fanatisés financés et armés par les monarchies des pétrodollars du Golfe.

Les chefs d’Etat des néocolonies africaines continuent de livrer les richesses des pays africains aux Multinationales de la françafrique, de l’eurafrique et de l’usafrique.

Le pillage, la spoliation, la misère, le chômage, les dictatures corrompues, les persécutions chassent les jeunes des pays africains vers « l’eldorado » que leur renvoi les images des pays d’Europe et les USA véhiculées par les médias.

Les agressions guerrière de l’OTAN en Afghanistan, Irak, Syrie, Yougoslavie, Libye, l’occupation militaire du Sahel-Sahara ont toutes charriées leur cortège de réfugiés à la recherche d’un refuge de paix. Ce refuge est pour eux l’Europe ou les USA qui se barricadent derrière les murs et les barbelés.

Les politiciens incapables de résoudre les problèmes sociaux et économiques se mettent ensuite à criminaliser les victimes exilés forcés sans papiers, leur culture, leur religion, leur couleur les désignant comme bouc-émissaire des maux de la société, ce qui fait le lit du fascisme qui relève la tête partout.

Le retour en force de la traite des noirs et de l’esclavage montre la déshumanisation de l’humanité en cours que TOUS LES HUMAINS DOIVENT COLLECTIVEMENT COMBATTRE.

Ce combat pour l’abolition de toutes les formes d’esclavage, d’exploitation, d’oppression et pour la liberté et l’égalité entre tous les humains et tous les peuples exige l’unité de TOUS – Arabes, Berbères, Noirs, Asiatiques, Européens – comme le montrent les Collectifs de Sans Papiers.

Les Sans Papiers en lutte pour la régularisation appelle à la solidarité et à l’unité par le TOUS ENSEMBLE Noirs, Arabes, Berbères, Asiatiques, Européens (Leucodermes et Mélanodermes) CONTRE L’ESCLAVAGE, LES GUERRES ET LES DISCRIMINATIONS RACISTES.

Similar posts
  • Strasbourg: deux manifs, sinon rien, ... Alors que le premier ministre Castex était à Strasbourg à l’Hôtel de ville, avec la maire, puis en milieu universitaire, avec le président de l’Unistra et des étudiants triés sur le volet, deux manifestations se sont déroulées en dehors de l’ellipse insulaire toujours interdite par la préfète Josiane Chevalier au profit de la consommation par [...]
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.